Le forum officiel d'Emmanuel Moire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le forum officiel du chanteur Emmanuel Moire
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 [Maëlle] Textes

Aller en bas 
+21
*didine*52
Sale Gosse # 1
Mélanie_#
Juliia
mama23
*Alexia*
marion59
¤Marie¤
Amandine0169
Anne
¤Sunshine¤
CELY
lylyzen
ToScAnE
Maëlle
c@ro
Chantal2406
oriane53
moire38
Amande
Titelle
25 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyJeu 23 Avr - 23:03

Merci beaucoup ! Ca fait très plaisir, sincèrement.
Un prochain texte est en cours.
En attendant, j'en poste deux anciens
(y en a qui vont faire la gueule parce qu'elles l'ont deja lu... Fleur promis ça va viendre)

Je précise que dans la liste c'est Amande qui a choisi (chacun son tour) lequel j'allais poster. Donc voilà, choix personnel.

Preparation psychologique : C'est issu de mon corpus sociologie Rire . C'est à dire que je m'amuse à observer un peu ce qui m'entoure, et à en décrire ce qui serait...du cliché on va dire.
Voilou. Deux choses.
________________________________

Sociologie Volume 1: les soldes

Vous faites les soldes vous ? Moi oui, contre mon gré, mais moi oui.


Tu rentres dans le magasin, tu te fais déjà la réflexion que tu respireras mieux quand tu seras dehors. Première personne que tu croises, la jeune dame qui vérifie trois fois son ticket de caisse, pour être sur que madame n’a pas oublié les 5% de remise grâce à sa carte adhérent, carte dont elle ne se sert que deux fois dans l’année (soldes d’hiver, soldes d’été), offre privilégié cumulé avec la promo des -20% sur le lot de 5 tee-shirt achetés, mais seulement si tu en prends un noir manches courtes. Ca elle ne l’avait pas vu. C’est d’un air désolé qu’elle hésite à faire demi-tour, elle a attendu 45 minutes pour le faire passer son lot de tee-shirt manches courtes. Alors franchement…Non. Elle va quand même y retourné, et se faire entendre. Mais les caisses on n’y est pas encore. Avançons.

Enfin on essaye, parce que pendant les soldes tu n’avances pas tu stagnes. C’est la loi du plus fort. Au passage tu observes pas mal de monde.

D’abord les deux nanas, leur sortie de la semaine entre copines. Description rapide, elles sont habillées de la même façon, histoire d’être sur qu’on comprenne qu’elles sont ensemble. Bottes à talon, jupe courte, haut à paillettes, elles sont « brillantes ». Je me comprends. Légèrement décolté, mais bon c’est sur, quand on met un pull on a l’air bête (ce jour là comme les autres jours, j’ai choisi d’avoir l’air bête…mieux vaut être bête chaud qu’intelligent givré). Tu la recroises dehors 30 minutes plus tard, elle dira qu’elle a froid. Bref. Puis le maquillage y est aussi, Paris Hilton a migré, ou les Américains on fait des progrès en ce qui concerne le clonage. Mèches blondes Barbie et rose Tagada. Quel profil. Je suis méchante. Cela dit elles ont quand même un rire niais, j’arrive pas à définir si ça ressemble à un duo des hyènes ou de poules. Ca parle d’un garçon, homme de sa vie, oui, oui, si elle lui jure, ça fera un an dans onze mois et trois semaines qu’ils se connaissent. Impressionnée, son double l’envie, un instant on peut se demander si elle va pas se mettre à pleurer parce qu’elle est célibataire. Ce qu’elle ne sait pas, ou plu, c’est que le même scénario s’est produit il y a peu, qu’elle va passer le vendredi soir suivant au téléphone, en pleurant, parce qu’il est bête, et que son meilleur ami est beaucoup mieux, et qui plus ait contrairement à lui il est pas boutonneux. Ce pauvre garçon passera en peu de temps du prince charmant à une bête calculette Casio. Surnom qui le suivra longtemps. Bref, laissons les passer. Qu’est ce qu’elles ont acheté ? Je sais pas, ce qui ne leur manque pas, probablement, ça c’est typiquement féminin…faut l’admettre.

Deuxième rencontre, le gamin.
Le pauvre gosse. Pourquoi il est venu ? A cause de sa mère. Tant pis, il reste calme, tente une petite esquive, s’assoie devant les cabines d’essayages, et sort de son sachet Fnac le jeux vidéo qu’il est pressé d’essayer. Mais pauvre de lui, si un PC s’allume rapidement, la décision de sa mère est moins rapide. Il a déjà lu le résumé six fois, regardé les images avec envie, en les imaginant en mouvement, avec un sourire jusqu’aux oreilles. Des armes géniales, des ennemis ultra-moches, un héros connu…On est loin de Pacman. Ca y est sa mère a fini, enfin, elle prend rien…enfin des « broutilles » quoi, s’imagine probablement déjà samedi prochain, à boire un café chez sa sœur, qui ventera ce ma-gni-fique ensemble. Elle annonce à son fils, qui bave sur la mention « moins de 12 ans », qu’il n’a pas d’ailleurs, qu’elle va encore passer par un autre magasin. Il râle, grave erreur. Jeune homme tu apprendras comme chacun de nous à ton âge, qu’une mère qui fait les soldes, on ne la frustre pas. Je t’avais prévenu : elle prévient que si tu continu, adorable chérubin, tu ne pourras pas allumer l’ordi ce soir. C’est fâcheux. Il donnera un coup de pied dans un mégot en sortant, les mains dans les poches, et une mou boudeuse qui n’existe pas que dans Charlie Brown….la preuve.

Suivant.

Le couple. C’est pas mal non plus. Si on observe, à 10 ou 40 ans, un homme a exactement les mêmes réactions dans un magasin, qu’il soit accompagné de sa femme, ou de sa mère. A deux différences près. La première, c’est que lui, il porte les sachets. Tous. Si, si…les six sachets…bientôt sept. Il souffle, il en a visiblement marre, lui il porte le jean du samedi, celui qu’elle lui a demandé trois fois de jeté…mais il persiste. Il porte les deux paires de chaussures, celles qui n’auront plus de place dans l’armoire, mais il préfère ne rien dire…elle bouderait. Il y a aussi des ensembles, deux ceintures, trois tee-shirts, et un pantalon en toile. Puis un sachet Fnac, oui sa femme se cultive, un livre de Marc Levy, et un DVD de Georges Clooney. Il a toujours pas compris ce qu’elle lui trouvait. Enfin bon, il suit, il lève les yeux au ciel, il demande si elle a fini…MAIS ! La deuxième différence arrive : un homme mûr et préparé aux soldes, c’est un homme qui sait par expérience, prendre des gants triples épaisseur pour poser des questions, et dire ce qu’il pense de ce que sa femme achète. Exemple :

« Chéri…tu penses que ça va avec le haut là… ? »

Réponses à formuler :
« Oui, c’est pas mal du tout… »

Réponse à ne pas formuler :
« Ca va, mais le prix non. », « Mouais, mais il faut que je jette mes chemises, on a plus de place dans le placard », « tu es MA-GNI-FIQUE…quoi ?...Mais non je me moque pas ! »

Et pourquoi ne se risque-t-il pas à ces réponses fémininement frustrantes ? La réponse est simple, après les dernières soldes d’été, il a dû dormir dans la baignoire, avec le temps, il a compris.

Avançons encore un peu…les cabines d’essayages. Je n’aime pas les cabines d’essayages. Je crois que de toute façon, tout le monde est pareil dans le sens où ces lieux développent en toi un aspect complètement paranoïaque. : Le rideau pourait être blindé comme le Potemkine que tu serais là à te demander si quelqu’un à l’extérieur peut te voir. Je suis sure, et quelque part j’espère, que c’est le cas de tout le monde.

C’est bon ? T’as rien trouvé ? Si ? T’as fini ? Ok, on y va ! Viiiite !

Episode des caisses. Même quand ça semble court ça peut être très long. La caissière est dépassée, elle explique quinze fois à une dame que ses achats ne correspondent pas à la réduction demandée. Après arrive la grand-mère qui entend mal, la pauvre boosté par la femme nerveuse qui ..la suit. Celle.. là, elle a déjà regardé sa montre cinq fois, soupire, râle, téléphone à son copain qui n’arrive pas à se garer. J’espère au fond de moi, qu’elle sera un jour tremblante et sourde aussi, face à la génération qui suit. Au bout de trente minutes tu peux espérer avoir franchi la porte du magasin, dans l’autre sens…youpi.



__________________________________________________


Sociologie Volume 2: le bus

Si vous aussi vous prenez le bus, ou l’avez pris, vous conviendrez qu’on y rencontre un tas de personnes très différentes.

Première personne importante, c’est même conseillé qu’elle soit présente, le chauffeur. Il y a celui qui dit bonjour, celui qui fait la gueule, celui qui sourit, celui qui écoute NRJ, celui qui écoute Nostalgie (tout va avec l’âge), et, l’ultime, celui qui écoute « les grosses têtes » sur RTL. Les goûts et les couleurs.

Il y a devant, deux collégiens, sac Nike littéralement défoncé dont tu vois dépassé ce qui a été un jour un livre de cours, baskets noir et or, un jogging, recouvert par ses chaussettes Décathlon, et une veste de l’Olympique de Marseille. Quelle classe. En plus il peut te faire profiter de sa musique, du rap, ben oui c’était pas du tout prévisible, ce n’est pas un cliché ça ? Franchement ?

Ensuite en face, une version féminine, c’est un peu pareil, mais ça envoie des textos en écoutant Diam’s. Pendant cinq minutes tu te demandes si c’est une sorte de duel, qui écoutera le truc le plus moche et le plus fort. Apparemment, ils se connaissent. Ils s’insultent, ça veut dire qu’ils s’aiment bien, ils descendent au même arrêt, et rentre dans le même immeuble, ca se confirme.

Ensuite. Sur le côté gauche, il y a quatre sièges, trois femmes voilées. On dira ce qu’on voudra, là au moins, il y a de la communication. C’est le grand sourire en arrivant, comment va ton fils, oui et le tien, ça parle de tout, et peut être même de rien, mais ça parle.

Au milieu, à côté de toi, et du grand-père que le collégien n’a pas eu la gentillesse de laisser s’asseoir, une poussette. Et quand cette poussette doit sortir, une jeune maman galère, et quand elle galère personne ne vient.

Encore sur un autre siège, il y a un autre grand-père, Maghrébin, que certains regardent encore bizarrement, pourtant comme le dit si bien Bénabar, ça fait trente ans qu’il est là, et rien ne change. Il reste un étranger, aux yeux de beaucoup. Généralement, il reviens des courses, tu vois une baguette et une salade qui dépassent. Il n’est pas habillé chic, il n’a peut-être pas une cravate, comme le mec du fond, mais lui il sait te dire bonjour quand tu passes. Je pense donc je suis, et non pas j’ai, donc je suis. La seule différence existante elle est là.

Pas loin, une petite mamie, qui te sourit toute mignonne. Elle doit penser que tu es jeune, elle se replonge dans son passé, quand elle avait ton âge…ben elle n’avait pas de bus, évidemment. Elle à l’air en forme, gentille, attendri…Oui elle l’est. Mais regarde un peu de plus prêt. Trois brochures dépassent du sac à main. La première, fait de la pub pour un appareil auditif, la deuxième explique pourquoi la vue baisse, mais Optic 2000 trouvera une solution…La dernière, t’explique comment combattre au mieux un cancer. Oui, comme quoi, les apparences nous arrangent, une vérité nous rattrape vite.

Ce que je sais, maintenant, c’est que les transports en communs, c’est ce qui illustre le mieux l’individualisme qui nous est propre et dont on est tous auteurs et victimes.

___________________________
Merci, ne serait ce qu'aux personnes qui prendrontle temps de lire ça Wink
Je redis, les critiques négatives sont les bienvenues aussi (la fille qui espère...XD)


Dernière édition par Maëlle le Ven 24 Avr - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
¤Marie¤
Pilier du Forum
Pilier du Forum
¤Marie¤


Nombre de messages : 2547
Age : 33
Localisation : Paris (mais le coeur encore un peu à Chambéry)
Date d'inscription : 29/12/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyJeu 23 Avr - 23:09

Bon alors, pour te faire plaisir, je vais chercher une critique négative....
....
pas trouvé Mr.Red
C'est super bien vu, super bien interprêté et super bien retranscrit. C'est juste la réalité à laquelle on est confrontés tous les jours et à laquelle on ne fait même plus attention.
Mention spéciale pour cette phrase :


Citation :
Je pense donc je suis, et non pas j’ai, donc je suis. La seule différence existante elle est là.

Voila, encore Bravo Bravo (avec un grand B Wink)
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/craky73
Titelle
Fan de Diamant
Fan de Diamant
Titelle


Nombre de messages : 5912
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/04/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyJeu 23 Avr - 23:10

Ba moi je mets pas B je mets TB Rire Rire Rire Rire

Nan sans rire, bon c'est du réchauffé pour moi (Razz) mais je prend toujours autant de plaisir à lire, c'est juste génial... Love

(tauras jamais eu autant de compliments/heure Rire )
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyJeu 23 Avr - 23:19

Pfeu regarde les les deux là Rire

Merci Marie (au taquet...en 6 minutes c'était bon). C'est gentil, j'apprécie beaucoup cette suspention négative "..." on me l'avait pas encore faite celle là, j'aime bien.

Titelle je sais...je sais JE SAIS lol Promis, demain ou après demain (soyons fou...donnons nous des challenge temporels mouaha)
T'es gentille de réapprécier et tout... alors Love toi même

Non, les compliments à l'heure là...je me suis jamais sentie aussi existante que là tout de suite Rire
Revenir en haut Aller en bas
¤Marie¤
Pilier du Forum
Pilier du Forum
¤Marie¤


Nombre de messages : 2547
Age : 33
Localisation : Paris (mais le coeur encore un peu à Chambéry)
Date d'inscription : 29/12/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyJeu 23 Avr - 23:21

Titelle a écrit:
Ba moi je mets pas B je mets TB Rire Rire Rire Rire


Eh bah alors, je mets TTB Rire Rire Rire
Nan mais Maëlle, encore une fois, tout ça est très honnête, les choses de qualité se font rares, alors quand on tombe dessus, autant le souligner plutot deux fois qu'une Wink
Okay, je m'en vais....Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/craky73
*Alexia*
Pilier du Forum
Pilier du Forum
*Alexia*


Nombre de messages : 2495
Age : 33
Localisation : 27 [ Eure ]
Date d'inscription : 04/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyJeu 23 Avr - 23:37

[[[ J'venais de faire un long commentaire mais mon crétin de PC a merdouiller -_-" ]]]

Bon alors je disais que y a pas que Titelle et Marie qui font des commentaires ^^

J'aime beaucoup t'a façont d'ecrire et de décrire des situations! J'pense sincérement que t'a un dont pour l'observation !
Sans rire quand on lis attentivement ce que tu écrit on arrive tout a fait a se replacé dans le contexte et a imagé les personnes que tu décris !

Enfin tout sa pour dire que j'aime beaucoup et que maintenant j'crois que je vais regarder différement les gens qui m'entoure [[ surtout dans le bus et dans les magazins en périodes de soldes ^^ ]]

Vivement la suite [[ mais bon t'a surement d'autre priorité que sa quand même ]]

[[ ps: pendant les soldes tu décris le gamin avec son jeux vidéo , j'était pareille quand j'était petite XD ]]

Bisous
Alex
Revenir en haut Aller en bas
http://o0en-apesanteur0o.skyrock.com
Amande
Pilier du Forum
Pilier du Forum
Amande


Nombre de messages : 1518
Age : 33
Localisation : Collonges (Lyon)
Date d'inscription : 24/09/2007

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyVen 24 Avr - 22:44

Hihi !
TU vois Maelle que tu as du succès !!!

Quand est ce que tu fais une séance dédicasses ? Rire

En tout cas, au risque de me répeter, j'adore Love
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/didine2910
marion59
Mega Fan
Mega Fan
marion59


Nombre de messages : 485
Age : 32
Localisation : nord
Date d'inscription : 07/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptySam 25 Avr - 0:16

Tes textes sont super bien écrit! on a l'impression de se retrouver vraiment dans la situation
Revenir en haut Aller en bas
http://mister-moire.skyblog.com
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptySam 25 Avr - 14:01

Merci Smile c'est sympa
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyLun 27 Avr - 23:22

Bon. Essai.
Je tiens à préciser pour ma défense que ça a été lu lu lu relu et réécrit 6 fois...
Après tout ça j'ai toujours pas réussi à sortir ce que j'avais sur le coeur, faut le faire Rolling Eyes neuneu...
Enfin bon, comme il sera jamais bien, je le poste.

Il manque un titre
Ce qu'on fait, c'est que ce texte vous l'appelez comme vous le voudrez.
C'est "Le Lien"
C'est "L'Amitié"
C'est un "Puzzle"
Je ne sais pas comment l'appeler, pour une raison simple, c'est que ça vient de moi. Qu'il n'y a que du suggéré. Que les mots ne suffiront de toute façon pas, et que j'ai pas réussi à dire ce que je voulais dire. Alors je vous laisse vous adapter,avec votre vision des choses.
Je vous laisse à cette lecture (bande de courageux...lol)

Quant à moi je vais continuer à surveiller mon puzzle...peu de pièces mais de superbes motifs représentés...
Alors je me concentre pour n'en perdre aucune...c'est ma phobie ^^
__________________________________________________
[Maëlle] Textes - Page 2 Dessousplatdesignpuzzle

T’es entouré. Très entouré. Seulement tout le monde ne prend pas le temps de s’arrêter, et toi non plus, pour faire connaissance.
Il y a donc cette masse. La rue, le lycée, la fac, le boulot, le bus, la plage…tout.
C’est cette masse que tu trouves inintéressante en quelque sorte. Pas tout à fait exact, parce que si ça se trouve c’est des gens très bien, tu ne juges pas, c’est juste que tu ne feras pas la démarche d’approche. Tu ne te l’expliques pas, mais tu n’y vois pas d’intérêt. C’est comme ça.
Il y a les gens qui t’entourent, et avec lesquels tu dois rentrer en communication. En cours, pour le travail. Tu peux être agréablement surpris, ou pas. Ca peut être une découverte de points communs, ça peut devenir autre chose, ou ça peut être quelque chose de superficiel. Le jour ou vous n’aurez plus à être dans le même lieu, à travailler pour la même raison, ou quitter une région, il n’y aura plus rien.
Ca ne te fera pas grand-chose, quelques années plus tard tu y repenseras, ça te fera sourire, pas de peine, juste une pensée.
Ressors ta photo de classe de CM2, regarde cette « camarade » dans les yeux. T’as vu ? Tu as oublié son nom de famille (sauf si tu as été plus maline que moi, et que tu as noté les noms derrière). Tu te souviens de moments vagues passés ensemble, mais pas plus, ça ne t’as pas marqué.

Le stade d’après. Les connaissances, en un peu plus approfondi. Les copains. Les copines.
Pour schématiser grossièrement, c’est ceux qui ont justement quelques points communs.
Ca ressemble à l’étape précédente.
C’est ceux qui t’attendent à la sortie d’une heure de cours, qui te demandent pour la formalité comment ton devoir sur table c’est passé. Ceux qui prennent parfois le bus avec toi, ceux que tu cherches du regard dans un endroit nouveau, quand tu donnerais beaucoup pour un visage connu, n’importe lequel. En soi ce n’est pas une relation profonde. D’un commun accord qui n’est pas formulé oralement, on se tient compagnie. Il y aura peut-être une sortie occasionnelle. Pas plus.
Si on se recroise quelques années après on sourira, on se demandera de nos nouvelles. En réalité, la seule chose qu’on partagera au final, c’est de la nostalgie.

Il y a ceux qui tanguent entre deux. Copain, ou ami, on ne sait pas trop.
C’est ceux qui nous manque de temps à autres, ceux avec qui on prend beaucoup de plaisir à partager un ciné, un concert, une pizza, un jeu de société. Ceux avec qui le contact n’est pas quotidien, il est occasionnel, ça nous prend de décrocher le téléphone à la fin du mois pour prendre des nouvelles, vu que ça fait trois mois qu’on ne s’est pas contacté.
C’est des bonnes après-midi, ou soirée. Où tu zappes un peu ce qui te pèse le reste du temps, tu rêves un peu, tu débats beaucoup, sur la couleur d’un pull, le racisme, et la prestation d’un humoriste. C’est des petites preuves d’affections, la personne qui n’oublie pas ton anniversaire, qui se réjouit pour toi quand il t’arrive un truc bien. Tu as un petit pincement au cœur quand il faut se dire au revoir, tu te dis qu’il faudrait le faire plus souvent, mais tu ne le feras pas. Parce que ça fonctionne bien comme ça, c’est pareil c’est un accord. Non formulé. Mais on se comprend, c’est comme ça. On pourrait se confier, on pourrait compter sur eux, probablement, mais on le fait pas, ou alors pas forcement pour ce qui pèse le plus.
Si un jour les chemins se séparent, ca fait mal, parce qu’on pense à des souvenirs, à ce qu’on aurait pu faire ou dire…Parce que c’était un coup de cœur, et qu’on regrette une période où ça allait mieux.





Il y a encore une autre catégorie. La meilleure, ou la pire. Les Amis.
Avec la majuscule, j’y tiens.
Vous savez…les « vrais ». Les intimes.
Mais pour l’expliquer…ça ne s’explique pas.
J’essaye quand même…lignes facultatives pour des personnes qui ne le sont pas.

Essayes d’expliquer pourquoi c’est eux.
Tu peux dire que c’est parce qu’ils nous ressemblent, parce qu’ils ont des goûts identiques, parce qu’ils savent apprécier nos ressemblances et nos différences. Parce qu’ils sont disponibles, parce qu’ils nous font rire, parce que…parce que. Il y a aussi ce je ne sais quoi. Quand tu essayes de l’expliquer tu souris, tu dis qu’il y a un « truc », tu accompagnes ça d’un claquement de doigts.
On est lié, c’est venu comme ça, et puis c’est tout.
« Parce que c’était lui, parce que c’était moi »

Il y a eu une minute précise, un déclic.
Puis il y en a eu d’autres, il y en a régulièrement.
La minute où tu comprends que tu ne te vois plus faire ton futur sans cette personne. Tu comprends que tu as de la chance. Tu comprends que tu ne veux que rien ne change, ou alors si peu. Ces amis tu ne veux pas les perdre. Ils font parti de toi.

On met un possessif avant. C’est « mon » ami.
C’est vrai, c’est le notre, on y tient, il a sa place, une place importante. Il est unique.
Mais c’est aussi faux. Il n’y a pas « une » personne. On aurait tous aimé à un moment ou un autre. Mais ça serait triste, parce que plusieurs personnes ont des choses à nous apporter. Elles restent rares et peu nombreuses. On les compte sur les doigts d’un manchot, et encore.
L’Ami comprend qu’il n’est pas seul justement, et que ça ne remet pas en cause sa place à lui.

L’amitié c’est un paradoxe.
Tu diras qu’avec tes amis tout est tellement simples, ça va tout seul. Le lendemain tu diras que ça peut être complexe, parce que c’est fort.
C’est avec eux que tu es naturel, et pourtant il t’arrive de devoir prendre sur toi.
C’est avec eu que tu as confiance, et que pourtant tu te remets souvent en question.
C’est de la joie et de la tristesse en même temps, pour les raisons qu’on connaît, mais qu’on ne citera pas. Mais ce qui est sur, c’est qu’on partage le tout.
Ils sont prévisibles, on apprend à les connaître par cœur, et pourtant, ils continuent de nous étonner.
C’est ceux qui sont présents, au quotidien. Ils te manquent souvent. Tu passes difficilement plus de 24 ou 48h sans avoir de nouvelles. Ne serait-ce que pour montrer que tu es toujours là, que tu ne veux pas être oublié, et que toi-même, tu n’oublies pas. Avec eux tu te sens exister.
Tu n’aimes pas les silences, les périodes creuses, où il y a moins de communication. Tu te rends pourtant vite compte que vous êtes deux à penser ça. Et que ça ne change strictement rien, à ce « tout » qu’il peut y avoir.

Tu attends parfois un geste ou une preuve d’affection, tu t’attends à une réaction précise. Ca ne vient pas. Sur le coup tu te demandes ce que ça veut dire, tu aurais préféré autre chose peut-être, tu te cherches un raison qui n’existe pas. Tu te dis que ce n’est pas grave.
Et oui, effectivement, ce n’est pas grave. Puisqu’au moment où tu ne t’y attendras pas, cette marque d’affection elle reviendra, toute seule, sans que tu la demandes. Elle ne se demande pas.
Ces moments sont là où on ne les attend pas.

L’amitié c’est des promesses que l’on tient.
Ces promesses ne sont pas un handicap, ce n’est pas un gros sacrifice. C’est un plaisir de les tenir. Tu donnes, et tu accordes ta confiance pour recevoir en retour. Parce que la réciprocité elle existe, et tu y crois.

Certains liens se sont déjà brisés.
C’est pour mieux donner aux liens actuels, je suppose, on ne refait pas plusieurs fois les mêmes erreurs. On essaye.
Peut-être que ça arrivera. Mais surement pas, disons qu’on ne se laissera pas faire.

La vie c’est un puzzle.
Ces relations si fortes ce sont les pièces.
Un puzzle auquel il manque une pièce, en soi, on pourrait croire que ce n’est pas grave.
Une sur mille. C’est rien. Il en reste beaucoup.
Oui, on pourra reconnaître le paysage maritime, le chat sur une chaise longue, ou les bébés d’Anne Geddes.
Et pourtant, en regardant ton puzzle, tu te dis que ça ne ressemble à rien.
Tu fais une fixation sur ce trou, ce vide, ce manque.
Cette pièce elle est unique.
Casse un de ces liens. Et c’est pareil.
Le lien est irremplaçable. Et sans lui, essaye d’imaginer ta vie. Il manque un bout. Elle te semblera défigurée.
« Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. »
Alphonse avait raison...


Dernière édition par Maëlle le Mar 28 Avr - 0:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Titelle
Fan de Diamant
Fan de Diamant
Titelle


Nombre de messages : 5912
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/04/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyLun 27 Avr - 23:27

Ah ba tu vois comme ça c'est nikel chrome Wink
Lui manque plus qu'un titre ! même s'il semble tout naturel..

Bravo Amitié

Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyLun 27 Avr - 23:28

Embarassed Moui... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
¤Marie¤
Pilier du Forum
Pilier du Forum
¤Marie¤


Nombre de messages : 2547
Age : 33
Localisation : Paris (mais le coeur encore un peu à Chambéry)
Date d'inscription : 29/12/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyLun 27 Avr - 23:29

Eh ben....encore une fois Chapeau Wink
Ce texte la me touche particulièrement, je sais pas pourquoi. Peut etre parecque c'est un peu une lecon de vie finalement. On comprend des choses, on en apprend un peu sur les autres, sur soi, sur nos amis. Merci Fleur
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/craky73
Amande
Pilier du Forum
Pilier du Forum
Amande


Nombre de messages : 1518
Age : 33
Localisation : Collonges (Lyon)
Date d'inscription : 24/09/2007

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyLun 27 Avr - 23:36

Je ne sais pas quoi dire sur ce texte a part que jsuis en train de pleurer... sur tout ça.
C'est beau.
Tellement beau.

Bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/didine2910
*Alexia*
Pilier du Forum
Pilier du Forum
*Alexia*


Nombre de messages : 2495
Age : 33
Localisation : 27 [ Eure ]
Date d'inscription : 04/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyLun 27 Avr - 23:46

Bravo
Franchement j'suis encore une fois épaté par ce que tu écrit !
C'est allucinant comment on peut s retrouver dans tes textes ! Pfff

J'crois même que celui la j'vais le faire lire a mes Amis ^^

Merci beaucoup Maëlle !

Bisous
Alex
Revenir en haut Aller en bas
http://o0en-apesanteur0o.skyrock.com
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 0:36

Oo

Le seul mot me venant c'est "ah" ^^

Ben je vais quand même dire autre chose, parce que si je tartine des textes de plus de trente lignes et que je me contente d'un "ah" ça le fait pas.

Titelle,
merci pour le coup de pouce (t'en auras d'autres, en mieux, promis), le coachage, la relecture, l'hésitation du titre...
et puis pour la pièce que tu représentes...juste merci, vu que je n'arrive pas à sortir autre chose...Je ne sais pas quoi te dire d'autre, ca ne suffirait pas, alors autant que je me taise (un peu pathétique *hum* je suis en forme ce soir lol...). Mais si ça réussissait à sortir...tu peux être sure que ça viendrait du coeur, comme le reste. Voilà.
Amitié

Marie,
(toi t'as mis une alarme qui sonne dès que je poste ici Oo...quelle rapidité. Faut que je lance une newsletter...j'aurais déjà une abonnée lol).
En tout cas c'est toi qui me touche... Si en plus c'est éducatif...waouh ^^. Non mais c'est surtout que...comment te dire. J'ai vu beaucoup de chaque catégorie, que j'ai fait du tri dans tous ces liens, qu'arrivée à un moment on prend du recule...On fini par apprendre que les liens superficiels on les vit à leur juste valeur (c'est a dire pas grand chose) puis ben. Le puzzle de 2 ou 3 pièce on le vit pleinement, avec les bons et les mauvais moments, voilà. On le conserve comme on peu et on croise les doigts à se péter les phalanges pour qu'il reste tout beau, en sachant qu'il n'est jamais parfait ^^ voilà. (Ma réponse est aussi claire que le texte mdr...terrible ce que je m'auto frustre)
C'est à moi de te remercier. Sincèrement.
Fleur

Amande...
"tend un mouchoir" Bisous
Que te dire devant ces trois lignes toutes némotives...
Merci de l'avoir lu et désolée d'avoir eu cet effet lacrymogène...Sad

Alex...merci encore une fois...touchant aussi
lol ce message va se transformer en chaîne "aujourd'hui c'est la journée mondiale de l'amitié..." (vous avez remarquez...que cette journée dur 365 jours ? bref lol)
Moi qui adore ça les chaines...xD
En tout cas merci...


Dernière édition par Maëlle le Mar 28 Avr - 1:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
CELY
Pilier du Forum
Pilier du Forum
CELY


Nombre de messages : 2890
Localisation : Dans un monde a part!!
Date d'inscription : 03/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 0:45

whaouuuuu ce dernier texte est épatant... je... je.... je.... ne sais pas quoi dire de plus, si vrai si touchant...
je suis d'un age avancée comparé a toi Hein ? Rire
mais ces situations je les ai vécu à chaque étape différente de ma vie
jusqu'au jour où, on se trouve une seconde famille...

et cette famille qui sont de "véritables amies" pour moi,
je les ai croisés et je les aime, et je sais que je serai toujours la pour elles, comme elles le seront pour moi

merci Maelle de nous donner une belle leçon de vie à travers tes textes,
je t'envie beaucoup de cette facilité à décrire et faire ressentir que le vie "vaut la peine d'être vécue" avec les galeres les angoisses et les immenses joie de rencontrer de vrai personne qui adhére à notre coeur

encore Bravo Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 1:24

Quand y en a plus y en a encore lol

...
Et moi je suis sans voix devant le commentaire...^^ Tu peux être fière de toi.

C'est une relation unique...
Elle vaut toutes les peines Wink

Merci...
Mais je m'attache à des sujets trop lourds...Ca a son importance pour moi, c'est pas la première fois que j'essaye, des textes là dessus y en a eu d'autres....Mais je suis toujours frustrée. J'arrive pas à trouver les mots...
C'est le "truc" qui s'explique pas. ^^

Merci à toi en tout cas, merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
CELY
Pilier du Forum
Pilier du Forum
CELY


Nombre de messages : 2890
Localisation : Dans un monde a part!!
Date d'inscription : 03/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 11:55

Embarassed Embarassed Merci Maelle,
tu as su me toucher sur un sujet important a mon coeur
ce coeur qui a souffert mais qui a su se réouvrir pour des personnes qui valent la peine, et qui nous fasse oublier ses propres souffrances pour voir un autre horizon s'illuminé, ce qui est le plus touchant c'est que l'artiste que nous soutenons toutes ici, m'a apporté le plus beau des cadeaux puisque c'est au détour de concert, que j'ai fait les plus belles rencontres rares mais vraies et sincéres

je peux certainement comprendre que cette "frustration"
qui ne s'explique pas, et qui t'empêche de trouver les mots appropriés...
tu es encore jeune, (si je peux me permettre) et ces mots viendront un jour ou l'autre, aprés certainement l'apaisement d'une (certaine) souffrance, enfin je suppose que c'est ce qui doit t'empêcher d'avancer et de trouver les mots justes qui décriront au mieux ton apaisement a un moment donné, quand cette page sera tournée... dis moi si je me trompe Fleur

en tout cas c'est un plaisir de te lire, mais ca je te l'ai deja dit il me semble

j'arrête mon HS personnel Rire
Revenir en haut Aller en bas
¤Marie¤
Pilier du Forum
Pilier du Forum
¤Marie¤


Nombre de messages : 2547
Age : 33
Localisation : Paris (mais le coeur encore un peu à Chambéry)
Date d'inscription : 29/12/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 13:25

Ohlala mais Maëlle, mais t'es super intelligente ma parole Razz....Avoir ces analyses la de la vie a notre âge, je dis chapeau. Mais sincèrement, tu as un vrai talent pour les retranscrire, ces analyses, pour en faire quelque chose de magique. Oui oui, je peux moi aussi être incompréhensible Rire .
Nan mais sérieusement,, continuuuuuues .... (Et jai pas d'alarmes, je suis juste toujours fourrée sur le forum, même quand je dois réviser Razz. Cela dit, je suis pas contre une newsletter ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/craky73
Titelle
Fan de Diamant
Fan de Diamant
Titelle


Nombre de messages : 5912
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/04/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 13:31

J'adore Love J'adore te lire Maëlle, a chaque fois c'est un plaisir, meme si c'est tartiné, moi j'adore les tartines Rire Wink

J'aime aussi lire les commentaires, pis si t'es pas fière de ton texte ou quoi, ben moi je suis fière à ta place ! Ca me fait aussi plaisir que si c'était moi qui écrivait (et pourtant nan loin de là ^^), surtout venant de Cely, une des "sages" de ce forum, une de celles que je respecte beaucoup et que j'admire il est vrai Embarassed
T'as tout a fait raison je pense Cely Fleur donc Maëlle, les mots sortiront quand tu les forceras pas à sortir à mon avis... PETITE IMPATIENTE ! Rire

Et si, Marie elle est au taquet ici elle a planté sa tente, sur TOUS les topics et surtout les mp Razz

Amitié
Revenir en haut Aller en bas
CELY
Pilier du Forum
Pilier du Forum
CELY


Nombre de messages : 2890
Localisation : Dans un monde a part!!
Date d'inscription : 03/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 14:12

Titelle a écrit:
surtout venant de Cely, une des "sages" de ce forum, une de celles que je respecte beaucoup et que j'admire il est vrai Embarassed
T'as tout a fait raison je pense Cely Fleur donc Maëlle, les mots sortiront quand tu les forceras pas à sortir à mon avis... PETITE IMPATIENTE ! Rire

Whaou alors la!! tu m'as scotché sur place Titelle
que dire merci et encore merci ...
t'es vraiment adorable, suis sincérement touchée, car je sais aussi que tu es la sur ce forum depuis longtemps, que tu es franche pour dire les choses et je sais reconnaitre quand ca sort du coeur... Bisous
et comme je le dis souvent je fais confiance a mon instinct.. observatrice dans la vie, comme dans l'ecriture.. (ca transparait aussi oui oui !!!)
et j'ai toujours apprécié ton honnêteté que ce soit bien ou pas..
c'est rare et précieux ne change surtout pas ca...
je n'oublierais pas ces quelques mots que tu as écrit me consernant... Embarassed Embarassed Fleur Bisous Amitié
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 16:11

Titelle qui en loupe pas une mdr merci, t'es chou

Marie je ne te félicite pas pour tes révisions (j'en connais une autre...puis je me connais surtout moi aussi, mea culpa...mais c'est devenu une adiction terrible Rire pas bien...).

Cely...tu te trompes et tu te trompes pas. Rire
Oui y a eu des echecs et non ils sont derrières moi. Le présent est bien mieux, c'est sincère et ça me va.
Le but,c'était pas de me forcer à parler de ça. C'est juste une envie de donner ma vision des choses : les personnes auxquelles je tiens le savent, ca a été dit, et avant ça.
Les mots sont pas forcés (jamais ^^), ils sont venus comme ça, un peu remaniés, mais francs.
Tout ça pour dire que je pense pas qu'ils peuvent venir mieux avec le temps...je ne sais pas, tu as peut etre raison, on verra.
Je pense que j'ai synthétiser mon point de vue, et que ce que je n'ai pas réussi a synthetisé...n'est pas synthétisable mdr.
C'est ce que je dis : c'est le petit truc sur lequel tu mets pas de mots, tu souris et tu l'expliques pas...c'est un sentiment, tu le vis pleinement, au milieu des autres, tu mélanges le tout...

et PAF ! ça fait des chocapics
Rire

Y en a un autre qui arrive, bientôt Coucou
Revenir en haut Aller en bas
¤Sunshine¤
Pilier du Forum
Pilier du Forum
¤Sunshine¤


Nombre de messages : 2568
Age : 33
Localisation : Wavrin prés de Lille [59]
Date d'inscription : 18/12/2005

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptyMar 28 Avr - 17:13

Bravo Bravo
Je ne sais pas quoi dire après avoir lu ce dernier texte, seulement qu'il est vrai.
J'ai eu beaucoup de copain, de connaissance mais très peu sont devenus des Amis. Aujourd'hui je n'en compte que 2 véritable que je connais depuis plus de 5 ans, je sais qu'elles seront toujours la pour moi et que je serais toujours la pour elles. Je sais qu'avec elle je me sens bien, elles font si je peut dire partie de ma famille. Je ne pourrais pas vivre sans elles =).

En tout cas bravo a toi, tu a un véritable talent. C'est impressionnant la façon dont tu retranscrit ce que tu rescend ou ce que tu pense. C'est un veritable plaisir a chaque fois de venir te lire.
A la prochaine lecture Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://sionestlaensemble.free.fr
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 EmptySam 2 Mai - 23:05

Merci pour ton commentaire ! Le jour où j'écris (ben quoi...je rêve) toi tu illustres Wink .

Le texte si complimenté (encore merci, on le dit jamais assez) a été publié sur 2 autres sites, celui d'un ami, et un autre, une demande qui vient d'arriver "je demande les droits d'auteurs MDR...carrement. (j vous le dit je vais faire auteur de chaînes plus tard PTDR), non mais voilà ça vait plaisir, c'est que des commentaires positifs, et sa se publit dans differents lieu. Voilà, c'était pour la petite info.

BON ! J'ai de nouveau baraguiner un truc, y a eu des modifs.
Le sujet est bizarre...moi non plus je sais pas d'où ça sort...je ne voudrais pas vivre dans mon imagination, mon subconscient ou ma tête...ç'est un paquet de neouds ^^ Enfin bref.
Je sais pas comment m'introduire...ça parle de ce qu'on vous à appris en maternelle...j'espère avoir fait de l'un peu plus pousser quand même.
Vous verrez bien. C'est vous qui jugez après tout
________________________________________________________

[Maëlle] Textes - Page 2 Sensg

Sens caché


Et s’il en manquait un…

La vue.
Celui qui ne voit pas n’a jamais vu un sourire sincère, pas plus qu’il n’a savouré un paysage de carte postale. Il n’a jamais pu apprécier la bouille de l’écureuil dans « L’Age de Glace », la course de Forest Gump, le sourire coincé de Mona Lisa, les pochettes d’albums de Zazie, un arc en ciel ou encore un nuage prenant la forme de l’Italie. C’est le sens qu’on utilise le plus. Sans lui, on n’aurait pas les couleurs, les formes, on ne s’inclinerait pas devant le Louvre, les châteaux de la Loire, et Big Ben pour ce qu’ils représentent.
On n’apprécierait pas de la même manière ces vacances dans le sud, avec les vieux quartiers, les rues où les voitures ne passent pas.
Celui qui ne voit pas n’a pas vu les images du 11 septembre, n'a pas eu eu peur de la sorcière dans Blanche-Neige quand il était plus jeune. Il ne s’est jamais mis à rêver devant une vitrine d’agence de voyage.
Un aveugle n’a aucune idée de ce qu’il loupe, il n’a pas a fermé les yeux pour imaginer. En réalité il rêve en continue.

L’ouïe
Celui qui n’entend pas n’a jamais entendu le rire d’un ami ou une intro de guitare. Il n’a pas un répertoire de voix connues, celles que l’on reconnaît immédiatement.
Il n’a jamais entendu les berceuses qu’on a pu lui chanter, il n’a fait la connaissance de Carlos que pour ses chemises, et non pas pour ses « tubes ». Il n’aurait d’ailleurs aucun intérêt à aller à un concert.
Il n’a jamais sourit en entendant le générique de « Friends », ou les cigales dans le sud, en ce disant que cette situation est un cliché.
En y réfléchissant bien, il n’y a qu’avec ces personnes qui nous entendent qu’on peut avoir un dialogue de sourds.
La personne qui n’entend pas écoute en regardant. Elle lit, elle observe des signes, sans avoir entendu un seul mot, sans aucune notion du ton que l’on peut prendre pour exprimer un sentiment ou une humeur.
Et malgré ça, il voit ce que l’on veut dire…

L’odorat
Le moins utilisé. Cela dit il peut être utile quand même.
Si tu n’avais pas ce sens là, tu ne sourirais pas quand tu enfiles ta veste, et que cette dernière qui était sous la veste de ta mère à pris son parfum, parce qu’évidemment elle en met toujours plus que nécessaire. De la même manière, en allant dans un magasin, tu ne pourrais pas mettre 5 minutes à trouver quelle est la personne qui possédait le même parfum que celui de la vendeuse qui vient de passer. Tu n’aurais pas non plus le parfum des dimanches chez ta grand-mère. Celui des cartons du grenier, du livre jaunis que tu ouvres, les photos de classe de tes parents, la cuisine à l’étage du dessous, et le premier vélo rouillé à la cave.

Le toucher
Les personnes qui ont déjà eu une anesthésie locale ou une jambe endormie comprendront, et diront elles aussi que cette sensation éprouvée est bizarre, relativement indescriptible.
Si tu ne pouvais rien toucher, tu louperais le moment où tu enfiles un nouveau tee-shirt et celui où tu t’allonges dans l’herbe. Tu ne connaitrais pas le chat qui se glisse contre toi en ronronnant, les griffes de la patte qui s’accroche gentiment à ton pull sans te faire mal. Tu ne te serais d’ailleurs jamais fait la réflexion que le contact avec ses coussinets est étrange, mais drôlement agréable. Tu louperais énormément de choses, la promenade sur la plage avec tes pieds qui s’enfoncent dans le sable, le premier orteil dans l’eau que tu trouves trop froide et le plaisir d’exploser les bulles d’un plastique qui protégeait un colis important qu’on t’a livré.


Le goût
Celui qui détermine si tu es plus salé ou sucré, celui qui détermine ce que tu aimes et ce que tu n’aimes pas ainsi que ce plat que tu adores et qui se distingue de tous les autres. C’est grâce à ce sens que tu es capable de dire que décidément, tu ne comprends pas comment ta grand-mère fait, parce que quand ta mère essaye la même recette « familiale » à la lettre, c’est différent.
Si tu n’as pas le goût, tu ne te rends pas comptes que c’est psychologique : tu savoures plus un soda partagé avec un ami en ville que le même tout seul devant ta télé.

Le sixième.
Celui qui n’est pas répertorié. Le dernier, le plus complexe, celui qui ne se décrit pas, et pourtant tout le monde le connaît. C’est le plus beau, qui fait le plus mal parfois, celui qui s’inspire de tous les autres. Il n’a pas de nom, il se vit, tu comprendras.
C’est cette microscopique déchirure quand tu mets fin à une étreinte, c’est la nostalgie des adieux sur le quai d’une gare. C’est celui qui te permet de voir le sourire de la personne que tu as au téléphone, tout comme tu peux lire son étonnement ou son scepticisme. C’est le pressentiment, cette pensée, il te permet de savoir quand un ami te réponds que ça va, mais qu’en réalité ce n’est pas le cas, c’est l’ennemi du mensonge très vite démasqué.
Tu ne le contrôle pas. Tu peux fermer les yeux, te boucher les oreilles, ne rien avaler, laisser tes mains dans tes poches sans rien toucher, t’arrêter de respirer…Mais celui là tu ne l’arrêteras pas, avec toute la volonté du monde. C’est celui qui te fait prendre la main de quelqu’un, c’est l’impulsion qui n’a pas besoin de raison valable : « juste comme ça ». Il te dicte de pleurer le jour d’un enterrement, tu ne contrôles rien, il te souffle qu’il faut tout dire, ou te taire. C’est la gorge nouée la veille d’un examen, un ravalement de salive difficile, la migraine qui suit une dispute avec une personne aimée, ou un trop plein de questions sans réponses. Celui qui te raisonne ou te pousse au vice, c’est l’ange et le diable sur les épaules des personnages de dessin animé…sauf que dans la réalité tu oscilles entre les deux sans vraiment choisir. C’est le sens qui te rends lunatique, tu te lèves le matin et sans raison aucune tu passes d’un sentiment de joie à une chute de morale que tu ne t’expliqueras pas, tu attends juste qu’elle passe. Une sensation de vide parfois, indescriptible elle aussi. Le sens qui fait que quelqu'un quiest loin, t'es on ne peut plus proche.
C’est beaucoup de chose, l’inconscient et sa complexité. L’organe moteur ? Je ne sais pas. Je suppose qu’il se partage entre ta tête et ton cœur…surtout le cœur.
Un cœur aveugle et sourd, qui parfois n’a plus goût à grand chose mais qui malgré tout ça arrive à manifester cette débâcle de sentiments.

________________________________________________

"Chrono Marie" Rire


Dernière édition par Maëlle le Sam 2 Mai - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Maëlle] Textes - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maëlle] Textes
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes textes
» Mes textes
» textes ...
» Mes textes
» Quelques textes pour une étoile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel d'Emmanuel Moire :: [Fan zone] :: Créations-
Sauter vers: