Le forum officiel d'Emmanuel Moire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le forum officiel du chanteur Emmanuel Moire
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

 

 [Maëlle] Textes

Aller en bas 
+21
*didine*52
Sale Gosse # 1
Mélanie_#
Juliia
mama23
*Alexia*
marion59
¤Marie¤
Amandine0169
Anne
¤Sunshine¤
CELY
lylyzen
ToScAnE
Maëlle
c@ro
Chantal2406
oriane53
moire38
Amande
Titelle
25 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Sale Gosse # 1
Fan de Diamant
Fan de Diamant
Sale Gosse # 1


Nombre de messages : 5880
Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2006

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyMar 14 Juil - 1:20

Non mais pas de Méa Culpa... c'est hyper bien ce genre de texte, ça te fait réfléchir a fond je trouve... les petits êtres nombrilistes qu'au fond nous sommes tous, prennent conscience des choses avec de texte!

Merci encore! Fleur
Revenir en haut Aller en bas
stef...
Pilier du Forum
Pilier du Forum
stef...


Nombre de messages : 2733
Age : 48
Localisation : CHTX
Date d'inscription : 10/06/2009

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyMar 14 Juil - 2:06

MERCI
MERCI
MERCI.....

Comme d'hab tout y est!!!

Je ne vais pas dire que j'ai pleuré du début à la fin..
Mais presque....

Ma grand mère disait que les maisons de retraite..
Ce sont des "mourroirs" où les vieux sont oubliés!!!
Elle aurait refusé d'y aller..

Elle est partie, autrement!!!
Même si elle était déjà dans un autre monde lors de ma dernière visite....
Je ne pourrais oublier!!!
Je ne pourrais l'oublier!!!!
Je n'aurais pas pû l'oublier!!!!


Sinon, j'en ai connu des "vieux"...
Une restera dans ma mémoire longtemps...
Très longtemps....
Née en 1900, décédée en 2000!!!
A l'aube de son 100ème printemps...
Elle m'a raconté sa vie...
Le soir, devant sa télévision éteinte!!!!
Ma télévision, c'était elle....

Elle est partie seule... Ou presque!!!
Elle vivait encore chez elle..
Son fils venant la voir tous les jours à son réveil de la sieste!!!
Ce petit bout de femme si indépendante,
s'est endormie comme à son habitude
Pour sa sieste quotidienne
pour ne jamais ne se réveillée!!!

Son fils l'a trouvée sereine, chez elle...
Sur SON lit....

Si nous pouvions tous partir comme ça!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Titelle
Fan de Diamant
Fan de Diamant
Titelle


Nombre de messages : 5912
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/04/2006

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyMer 15 Juil - 15:10

stef "L&J" a écrit:

Si nous pouvions tous partir comme ça!!!!!!!!!
C'est ce que je voudrais ! c'est sur...

Un dicton africain qui me vient en tete : "Un ancêtre qui meurt, c'est une bibliotèque qui brule.."
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyMer 15 Juil - 22:46

Je pense que c'est ce quon voudrait tous c'est vrai, en tout cas c'est mon cas.
Elle est bien ta citation, trop vrai.

Stef je te remercie pour ton commentaire, il me fait un effet bizarre comme d'habitude, dans le bon sens du terme. Merci pour l'attention que tu y portes. Ton sujet est en cours Wink

Merci merci merci xD Ca m'ennerve j'ai l'impression de me répéter mais je ne sais pas forcément quoi dire d'autre, dans le sens où c'est touchant et destabilisant de vous amener à repenser à certaines choses, et à réfléchir...pas toujours de façon très positive peut être, toujours est il que ça fait se rendre compte que finalement il y a beaucoup de similitudes entre tout ce petit monde. Et ce qui différencie chaque experience, ce qui la rend unique, ce qui vous fait l'évoquer, c'est tout aussi beau. Alors merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
stef...
Pilier du Forum
Pilier du Forum
stef...


Nombre de messages : 2733
Age : 48
Localisation : CHTX
Date d'inscription : 10/06/2009

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyJeu 16 Juil - 0:14

Titelle, ton proverbe est tellement vrai...
Cette grande femme dont je vous ai "parlé"!!
Elle m'a raconté des moments de sa vie...
Il y a de quoi faire un roman...
Des sentiments, des faits qui ne s'inventent pas!!!!
Mais qu'on ne peut croire...
Tellement c'est fort!!!!
C'était une bibliothèque ce petit bout de femme....

Maëlle, à mon arrivée ici...
Ton topic m'a interpellé..
J'ai peiné un peu à lire au départ...
Puis quand tu commences, tu ne peux t'arrêter...
Alors, je lis, je ris, je pleure...
Et pour tout ça, ce n'est pas à toi de nous remercier....!!!!
Mais à nous d'être reconnaissant de donner des mots à nos sentiments...!!!!
Revenir en haut Aller en bas
*Alexia*
Pilier du Forum
Pilier du Forum
*Alexia*


Nombre de messages : 2495
Age : 33
Localisation : 27 [ Eure ]
Date d'inscription : 04/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyJeu 16 Juil - 0:25

Bon me revoila dans ce topic , j'avais un peu de retard quand même !

Bon alors en ce qui concerne le texte sur la filière L je le trouve asser juste au fond , même si je ne me send absolument pas concerné , evidement que tu prêche un peu pour ta paroise , mais en même temps tout ce que tu dit n'est que raisonnement logique !

Moi perso je suis en ST2S [[ et la je vous entend déja derière vos ecran ... en quoi ? XD ]] ma filière comme celle de Stg par exemple est souvent concidéré comme une fillière " poubelle " dans laquelle on envoie les élèves qui n'ont soit disant pas la capacités pour les filières générales... Ce que je trouve complétement absurde !

Sinon pour en venir au texte sur la maison de retraite , la je te tire mon chapeau !
Comme l'a dit Titelle c'est surement l'un de tes plus beau texte , j'en ai eu les larmes aux yeux comme une nouille derière mon ecran d'ordinateur.
De plus je comprend vraiment ce que tu raconte car en troisième mon stage je l'avais fait en maison de retraite , trois jours inoubliable.
Depuis je sais que j'aimerais être infirmière en maisn de retraite [[choix que très peu de personne comprenne ]] mais les personnes agèes peuvent tellement nous apporter... c'est enorme !

Enfin tout ça pour dire MERCI Maëlle !
[Maëlle] Textes - Page 7 553146
Revenir en haut Aller en bas
http://o0en-apesanteur0o.skyrock.com
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyJeu 16 Juil - 13:19

Merci pour ton commentaire Alex Wink (il me manquait un avis XD j'ai eu peur).
Aux yeux de la société il y a toujours eu des aprioris sur chaque filière, pour chacune on a eu des stéréotypes et malheureusement c'est pas près de changer, cela dit comme tu le précises c'est absurde. Mon cousin est en SGT ^^ et il ne chôme pas, il n'a pas été débordé moins que moi cette année. On est tous dans la même galère Razz

Merci, surtout pour le dernier texte, parce qu'il n'est absolument pas comparable.
Je suis contente d'avoir un avis de quelqu'un qui a eu la même expérience !
Ton choix est compréhensible...personnellement j'ai trouvé ça dur, mais en même temps c'est agréable de voir qu'on fait du bien à certains, et comme tu dis, des expériences de vie en masse comme ça c'est énorme et ça fout un coup. C'est vrai que ton choix est particulier, mais je le trouve honnorable Fleur respect, il en faudrait plus
Revenir en haut Aller en bas
Amande
Pilier du Forum
Pilier du Forum
Amande


Nombre de messages : 1518
Age : 33
Localisation : Collonges (Lyon)
Date d'inscription : 24/09/2007

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyDim 19 Juil - 17:09

Coucou Maelle !!!
Je t'avais manquée hien ?

Alors, voici mon texte euh mon commentaire sur tous les textes que tu as réaliser pendant mon stage, c'est a dire de la page 6 à ... ici Laughing

C'est partie !!!

Le Texte sur le téléphone.
Maelle, comment tu fais pour lire dans les pensées des gens je te re-cites "on peut meme plus penser tranquille" Razz !
C'est tout a fait ça, cet article ! Ca me rappelle des souvenirs a compter le nombre de caratères que compose le Sms, et puis le coup des profs & des parents pour l'écriture merdique des sms c'est totalement ça ^^ Mais bon, depuis qu’on connais l’illimité, les sms, sont tout beaux et sans fautes !
Après pour le kit oreillette jme reconnais bien en plus mais depuis que Titelle m'a dit que ça me ruinnait mes neuronnes je le mets tant que possible loool !
Sinon très bonne description des appareils qui sont sur les portables, qui nous font toujours plaisir quand on l’achète, « Mais qui aura le dernier gadget à la mode ??? »
En tout cas tu n’as oublier aucun détail ! Bravo.

Le Texte ou tu changes de Narrateur.
Je t’avoue que j’ai moins aimer, parce que c’est assez bizarre, je sais pas j’arrive pas a accrocher, mais il faudra que je le relise malgré tout. Parce que souvent des avis légèrement négatifs peuvent évoluer avec une deuxième lecture.
Cependant, je te félicite pour essayer de nouvelles choses ! On voit que t’arrive vraiment a jongler quand tu écris. Alors pour ça je dis respect. Parce que tout le monde n’arrivent pas à écrire des textes tels que celui-ci !

Le texte pour la Fete des Pères.
Ca m’a vraiment touché sur celui-ci, parce que franchement la relation que j’ai avec mon père c’est totalement ça. Oh et puis le coup du Kinder suprise, tu m’épates, c’est toujours mon père qui fesait mumuse avec mon jouet !!!! Bouuuh !!!!
Et puis franchement c’est très beau, parce que en fait on a pas la meme relation qu’avec sa mère, ton père fait genre qu’il est pas ému parfois de te voir grandir alors que c’est tout le contraire, c’est meme lui qui est le plus nostalgique des deux meme s’il veut pas le montrer. Et puis le coup de « On se demande pour qui il investit » Waou. Ca aussi c’est très très vrai ! C’est lui qui veut toujours apprendre a ses enfants…
Enfin la Maelle, encore une fois j’ai rien a dire, c’est tellement beau…

Le texte du mariage.
Encore une fois, j’ai beaucoup aimée !
Alors la avec tous ces détails… En plus c’est une des étapes de la vie à laquelle on est souvent confrontée. Le mariage est une chose difficile, certains préfèrent se marier, d’autre non. C’est par choix. En tout cas, moi ça me donne envie avec ton texte loool ! Et puis ça me rappelle des souvenirs, ou j’ai déjà assisté a deux mariages, ou on voit la mariée avec sa belle robe blanche et ou on se dit, un jour ça sera moi. Et quand tu vois les défilés de robes de mariés tu te dis, je veux la même et être belle au moins un jour dans ma vie ! lol ! Bravo en tout cas pour écrire sur ces sujets aussi touchants les uns que les autres !

Le Texte sur les L.
Il est très bien aussi ! Bien écrit, mais après je ne peux pas trop commenter, vu que tu parles surtout de cette filière en fait. Et vu que j’étais en Es je ne dirais rien:)

Il en manque un, mais je le lirais ce soir Smile

Voila voila !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/didine2910
*Alexia*
Pilier du Forum
Pilier du Forum
*Alexia*


Nombre de messages : 2495
Age : 33
Localisation : 27 [ Eure ]
Date d'inscription : 04/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyDim 19 Juil - 17:28

PfffIOU sa c'est du commentaire Amande Rire
Revenir en haut Aller en bas
http://o0en-apesanteur0o.skyrock.com
Amande
Pilier du Forum
Pilier du Forum
Amande


Nombre de messages : 1518
Age : 33
Localisation : Collonges (Lyon)
Date d'inscription : 24/09/2007

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyDim 19 Juil - 20:25

looool !
On fait ce qu'on peut Rire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/didine2910
¤Sunshine¤
Pilier du Forum
Pilier du Forum
¤Sunshine¤


Nombre de messages : 2568
Age : 33
Localisation : Wavrin prés de Lille [59]
Date d'inscription : 18/12/2005

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyDim 19 Juil - 21:42

  • Pfiou j'avais pris du retard mais je l'ai rattraper =)

    J'adore ta facon d'ecrire.
    Le texte qui m'a plus toucher est certainement celui sur la maison de retraite etant donnée que je passe tout mes week end a rendre visite a mon grand pére, alzhaimer. Et Moi ca me fait mal de voire toute ces personnes, surtout que c'est pas une maison de retraire "normal" c'est une maison medicalisé avec des cas lourd alors vous avez les gens qui bouge plus comme tu l'as decris, y'a ensuite les gens "biens" mais qui n'ont plus leurs tête (le cas de mon grands pére, qui dit des choses parfois, qui me choque et lorsque je ressors je suis choqué).
    Perso moi j'admire le travail des gens la bas parce que il faut avoir du courage. Moi je ne pourrais pas supporter ca a longeur de journée.

    Encore bravo a toi =)
Revenir en haut Aller en bas
http://sionestlaensemble.free.fr
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyDim 19 Juil - 22:17

Un commentaire d'Amande ^^ Bien sur que oui ça manquait. Merci de t'être pris le temps, aujourd'hui comme hier. En plus tu me cites...^^ c'est sympa, c'est marrant que ça t'ait marqué.
Tes appréciations, que tu aimes plus ou moins, ça fait toujours plaisir à entendre (enfin à lire...evidemment...)

Et puis l'autre personne qui manquait, Aurore. Merci à toi aussi, et je compatis, si tu passes beaucoup de temps dans un établissement comme celui là. Enfin, j'ai connu ça et je sais que c'est pas simple.
Revenir en haut Aller en bas
*Alexia*
Pilier du Forum
Pilier du Forum
*Alexia*


Nombre de messages : 2495
Age : 33
Localisation : 27 [ Eure ]
Date d'inscription : 04/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyJeu 23 Juil - 1:49

Bon je sais il n'y a pas de nouveau texte depuis le dernier commentaire que j'ai posté ici.
Mais comme j'adore lire tes textes j'ai eu l'idée de les faire lire a une amie...
Et maintenant c'est elle qui veut te dire ce qu'elle en pense

[[ donc voila je te présente Sarah , et je suis désolé d'avance pour la longueur du commentaire ^^ ]]

S : Coucou, tout d'abord, je doit te dire que j'adore complètement tes textes, ta façon d'écrire et de faire passer des émotions, des "états de vie".
J'aurais aimé t'écrire un commentaire directement après avoir lu chacuns des textes car j'aurais eu tellements de remarques sur le vif et c'est tellement mieux, mais les "restes" sont pas mal aussi, enfin je crois... Après tout c'est le plus important non? Les restes...

Alors, le premier texte que j'ai lu et le premier posté ; La fan, j'en perd mes mots (sa fait 10 bonnes secondes que je fixe mon clavier! lol) je suis fan (pas d'Emmanuel, lui je l'aime beaucoup, moi c'est plus de L'Arc~en~Ciel et des NEWS, des groupes japonais ^^) et lire ce que tu as écris, ba j'avais limite les larmes aux yeux, se sont des sentiments très importants pour moi ces choses là, je passe tout mon temps libre à être fan (si tant est que cette phrase est un sens XD) bref ton texte qui est entièrement vrai et peu se referer à tout le monde (ou presque, c'est comme pour les gaulois, il y a toujours des irréductibles! ^^) est touchant.
Ensuite, je ne vais pas faire les textes un par un parce que les premiers je les aient lu il y a un moment déja et qu'ils ne sont plus très frais même si je sais qu'ils m'avaient touché (au rire ou aux larmes c'est selon). J'ai repris ce soir avec le texte de l'ordinateur il me semble, peut etre un ou deux avant @_@ en plus je les lis à voix haute pour qu'Alex en soit au même point c'est plus simple et sa donne une autre dimension je trouve, en plus quand je beugue sa donne de drôles de trucs parfois et on se marre bien!

Un texte qui m'a beaucoup émue c'est celui pour la fête des mères, il est vraiment beau et puis réaliste aussi! XD comme tous les autres en fait!

L'écris sur la maison de retraite est vraiment touchant aussi. Il m'est arrivé d'aller chez mes voisins, de 80 ans et de les écouter parler de la guerre ou autre, de leur poser pleins de questions sur leur vie d'avant, comment ils se sont connus? Comment ils ont vécus la guerre et tout ce qui en retourne? bref plein de truc et j'ai toujour aimé voir leurs yeux quand ils parlaient, ils brillaient et même s'ils finissaient par ce repeter au fur et a mesure des visite sa n'étais pas génant. Les vieilles personnes ont toujours une manière de dire les choses différente qui les rendent spéciales, je trouve sa triste les enfants et petits-enfants qui ne s'en préoccupe que pour l'héritage et encore!

Au final, (je voulais pas faire trop long comme commentaire au départ mais j'ai du mal à m'arrêter quand je suis lancé et là bas, je pourrais encore y aller pour un bon moment mais je doute que cela soit tres interressant! ^^) Je dirais qu'il faudrais que tu fasses un recceuil de tous tes textes et que tu les publient, franchement, dès qu'il sort je l'achete, un pour moi, mais aussi un pour mes parents, un pour ma soeur, mon autre soeur, mon frère (quitte à lui envoyer par la poste), mon tonton, ma tata, mon... bref tu vois quoi! [Alex : "bref" -_-] Franchement j'aime beaucoup ta façon d'écrire tu auras fini par le comprendre je crois!

Sur ce je vais te laisser. J'ai hâte de lire les prochains!
Chuu
Sarah

Alex : J'ai trouvé un titre pour ton futur livre " les pensées de Maëlle " Rire
Revenir en haut Aller en bas
http://o0en-apesanteur0o.skyrock.com
Titelle
Fan de Diamant
Fan de Diamant
Titelle


Nombre de messages : 5912
Age : 33
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/04/2006

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyJeu 23 Juil - 19:17

Mdrrr ! j'adore ^^ Ca fait le tour Razz
Revenir en haut Aller en bas
Amande
Pilier du Forum
Pilier du Forum
Amande


Nombre de messages : 1518
Age : 33
Localisation : Collonges (Lyon)
Date d'inscription : 24/09/2007

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyJeu 23 Juil - 20:09

Vite vite demandons lui un totoraphe avant qu'elle soit célèbre xD !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/didine2910
*Alexia*
Pilier du Forum
Pilier du Forum
*Alexia*


Nombre de messages : 2495
Age : 33
Localisation : 27 [ Eure ]
Date d'inscription : 04/01/2006

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyJeu 23 Juil - 20:12

Mdr oué t'a raison Amande ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://o0en-apesanteur0o.skyrock.com
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyVen 7 Aoû - 12:33

^^
Merci Sarah pour ce commentaire plus que sympa. Ca fait toujours plaisir d'avoir en plus des avis extérieurs (non pas que j'ai une dent contre mes habitués ^^ non pas non pas). "Je passe mon temps libre à être fan" j'aime bien.
Pour le recueil...ola ^^. Bon ça fait 7 acheteurs...en plus si tu prends la carte aventage Famille ça fait des réductions...je vais quand même continuer mes études Wink J'y penserai !

Alex, merci pour le coup de pub Oo (t'es drôle xD ça m'a fait bizarre), c'est cool de ta part puis c'est touchant.
Quant au titre du recueil..."Les Pensées de Maëlle" je tiens à dire que je n'oserai jamais xD. Pascal je ne l'aime que modérément, parce que justement son manque de modestie m'exaspère. Il doute de rien lol (puis franchement...tu les numérotes tes pensées toi Oo...faut déjà le faire).
re *puissance 10* merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptySam 8 Aoû - 22:41

Stef, je te prie de m'excuser pour le retard, là je t'ai fait attendre, et je suis pas la plus fière du résultat...d'un autre côté m'exprimer sur ce sujet là je ne sais pas dans quel mesure je pourrais le faire mieux ^^. Je ne peux pas tout résumer, je pourrais encore là tout de suite, te citer des choses que j'oublie, et comme malgré quelques généralités chaque relation est particulière, j'ai du mal à être dans le vrai. Disons que là on tombe un peu dans l'autobio (3615 my life ^^).
Enfin bref, ça m'a quand même fait plaisir de le travailler, c'est on ne peut plus bien tomber puisque mes vacances on été à tendance très "passé", j'étais dans le bain (sens figuré. C'est pas écolo, prenez des douches).
J'espère que j'ai réussi à faire un peu ce à quoi tu t'attendais
______________________
On a passé des semaines de vacances chez eux. Vous vous souvenez ? Votre cœur s’est serré au claquement de la portière de maman, vous avez peut-être eu du mal à retenir une larme lors du signe de la main, un grand sourire est apparu derrière la vitre pendant que papa, bien que tout aussi encourageant se concentrait déjà sur le rétroviseur. Vous les avez regardés partir, tourner à l’angle de la rue.
Puis ta grand-mère à refermé la porte.

Nos grands parents on les associe à un décor bien à part, leur « chez eux ».
Ils ont ces vieux meubles imposants, ceux dont on ne voudrait pas mais qui, là où ils sont avec ces personnes, ont un certain charme.
Tout semble toujours propre, même malgré les photos qui jaunissent et la fine pellicule de poussière sur le haut de l’armoire.
On a tous une chambre préposée qu’on affectionne plus pour le « bonne nuit » et les histoires lues que pour le tableau accroché au mur. C’est dans des draps qui sont toujours plus agréables qu’à la maison que l’on a vu au bout de la pièce la lumière laissée allumée dans le couloir, où l’ombre familière s’éloigne déjà. On entend des pas dans les escaliers.
On sourit en se réveillant, en entendant du bruit dans la cuisine, parce que tous les grands parents se lèvent à l’aube. Généralement on attend un peu, et à un certain bruit choisi, machine à café, radio, volet, ou autre, on se décide à descendre les marches. En arrivant en bas, on s’entend toujours dire qu’on a dormi longtemps. Les grands-mères, ça demande si on n’a pas eu froid.
La cuisine c’est le lieu de prédilection de ta grand-mère. Elle fait des recettes que personne ne fera jamais de la même façon, avec toute la volonté du monde et la recette familiale recopiée à la main. Une trace écrite qui ne sert pas à grand-chose, puis qu’il manquera un « je ne sais quoi ». Chez notre grand-mère, on mange toujours la même chose « parce qu’elle sait qu’on aime ça ». Le plat qu’on adore, on obéirait, on en reprendrait 15 fois. Une grand-mère ça cuisine pour un régiment, et ça veut qu’on emmène les restes.
Le soir on a tous mangé une soupe, et pas n’importe laquelle, celle avec des lettres. On se bat pour trouver un « A », on veut écrire des prénoms, le notre, le sien. Les grands-mères, ça dit en souriant que ça va refroidir.

Les grands parents, ça écoute avec attention Claire Chazal et PPDA et ça connaît forcément Philippe Bouvard et ses grosses têtes, sans parler de Joe Dassin et de ses Dalton, en appréçiant ou non. Ca regarde « Question pour un champion », « la carte au trésor », et pour certains, les séries à l’eau de rose que notre génération appelle navet. Les grands parents ça s’endort, ça fait des siestes que l’on n’aime pas faire, sur des canapés trop confortables.

Les grands parents ont souvent un jardin. Avec des groseilles que l’on vole, des framboises dont on se gave et des fleurs qu’on a abimé légèrement avec une balle. Les retraités ont toujours de beaux gazons dans lesquels on tombe plus ou moins volontairement. On y a trouvé des plantes bizarres, mélangées avec de l’eau, pour faire une potion dont on a pas encore trouvé l’usage. Un muret un peu plus grand que soi, une brique déplacée ou un coin sous les escaliers font l’objet d’un décor d’aventure que l’on se crée et dont nous sommes les héros. On s’improvise des cabanes, QG imposants dans lesquels on ne rentre pas à deux, on se cache dans le trou d’une haie ou derrière une armée de pieds de tomates que l’on traite avec soin. Le voisin souriant qui arrose ses géraniums devient l’ennemi public numéro un. On ne lui pardonnera ses crimes fictifs que quand il dira à notre grand-mère que nous sommes adorables.
Les voisins des grands-parents, ça demande combien de temps on reste et comment vont nos parents. De plus, cela va de soi, on a grandi depuis la dernière fois.
On peut se souvenir des dégâts matériaux, bleus et éraflures faits innocemment, à vélo ou en promenade. On a tous saigné du genou en tombant, on a demandé si le désinfectant allait piquer et si elle allait nous mettre du truc rouge, qu’on appellera plus tard du mercurochrome.
Chez notre grand-mère, on ne prenait pas des douches, mais des bains, sous la surveillance vigilante de cette dernière, assise sur le rebord de la baignoire.
Pendant que l’on barbotait, l’œil attentif n’a pas pu s’empêcher de prendre en photo ce moment, d’une importance probable, mais que l’on ne comprend pas tout de suite. On ne sait pas encore que ce cliché siègera à la première page d’un album photo. On sourira 10 ans plus tard en la regardant.

Les grands-mères ça raconte des histoires, que l’on écoute à tout âge. Les contes présentés de telle sorte que l’on y croira dur comme fer en regardant le plafond laisseront place aux récits historiques, biographie, « moi quand j’avais ton âge », « je me souviens », « c’était en 52 je crois… » que l’on écoute avec la même curiosité. Bizarrement certaines réalités sont plus difficiles à croire que l’existence du Père Noël. On n’ose pas vraiment imaginer les évènements marquant d’une vie qui possède un tout petit peu moins de futur que de passé. En tendant l’oreille on visualise nos racines, on pose des questions, jamais assez, auxquels les réponses ne plaisent pas toujours. On n’ose pas forcément insister d’avantage.
Les grands-mères évoquent le passé, nous demande de leur parler d’un futur dont elles espèrent être témoins, ce en profitant ensemble du présent.

Notre grand-mère nous a vus brandir des bulletins, elle nous a vus présenter un sourire troué suite au passage de la petite souris. On lui à raconter nos exploits de vacances, nos rêves qu’elle encourage, peu importe la possibilité de mise en œuvre.
Elle s’est assise à l’arrière de la voiture pour aller quelque part, en racontant à notre mère comme à son habitude, que « le » Jean a fermé sa boutique. Ces récits font parti de la minorité que l’on trouve inutile, mais c’est appuyé contre son épaule que l’on écoute la conversation d’une oreille le regard par la fenêtre, en étant habituer au parfum de cette veste depuis des années déjà.

Instinctivement ces détails sont gardés en mémoire du mieux que l’on peut, en ayant peur que cela prenne fin un jour. Il y a inévitablement des zones floues, des questions sans réponses, auxquels on ne pensera qu’après en gardant bien gravé un grand nombre de morales. Pas celles des fables de La Fontaine, qu’elle nous a aidé à apprendre. Pas celles composées par les Frères Grimm qu’elle nous a lu et qu’elle a connu par cœur, pas même Disney qu’elle a admiré avec nous au temps du magnétoscope et de la tisane au miel. Non. La morale engendré par le souvenir que l’on partage, racontée tellement de fois que l’on se demande si nous même on ne l’a pas vécu. On en parlera autour de soit, comme si il s’agissait d’un morceau de notre propre existence. Cette transmission est une façon de grandir notre expérience de vie, et de prolongé un peu la sienne puisque l’on en représente la continuité. Notre grand-mère veut nous faire revivre les moments de joies qu’elle a eues, et nous apporter tout ce qu’elle pourra pour construire les nôtres, qui inévitablement, y ressembleront un peu. Tout du moins par fierté et avec beaucoup de respect on l’espère.
Revenir en haut Aller en bas
stef...
Pilier du Forum
Pilier du Forum
stef...


Nombre de messages : 2733
Age : 48
Localisation : CHTX
Date d'inscription : 10/06/2009

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptySam 8 Aoû - 23:17

Maëlle, le temps ne compte pas...
Le résultat est là!!!

Et quel résultat....

Je revis des moments....
Je revois de moments...
Je sens l'odeur de cuisine la matin à mon réveil...
J'entends le transistor grésiller!!!!

Mes jeux dans le jardin...
Mes bêtises dans le garage...
Mes buches et mamie sortant son "truc" rouge!!!

La seule chose qui ne colle pas..
C'est 52....
C'est plutôt ma fille et ma belle-mère....lol.....
Mais ce n'est qu'un détail de l'histoire...
Une histoire qui m'émeut..
Et me ramène 25 ans en arrière!!!!!

Merci Maëlle...
MERCI.....
Revenir en haut Aller en bas
Sale Gosse # 1
Fan de Diamant
Fan de Diamant
Sale Gosse # 1


Nombre de messages : 5880
Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2006

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyDim 9 Aoû - 0:14

Stef, c'est toi la grand mere avec le 'transistor' lol

C'est vrai que moi aussi je revois quelques moments meme si j'en ai eu très peu des commes ça avec mes grands parents...sauf que pour moi les draps sentaient 'le vieux' lol et la cuisine n'était pas trop a mon gout!
Rire Rire Rire Rire
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyDim 9 Aoû - 0:23

Bah voilà c'est ce que je disais xD personne n'est pareil au niveau des relations qu'on a. Faut croire.
Enfin là c'est que pour une grand mère. L'autre je préfère censurer xD c'est loin d'être ça...l'opposé.

Merci Stef ^^ puis merci Rachel
Revenir en haut Aller en bas
Chantal2406
Pilier du Forum
Pilier du Forum
Chantal2406


Nombre de messages : 4620
Age : 51
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/07/2007

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyDim 9 Aoû - 10:14

Bravo Bravo

Encore une fois c'est tout en réalisme et joliment dit ...

Amitié Amitié
Revenir en haut Aller en bas
stef...
Pilier du Forum
Pilier du Forum
stef...


Nombre de messages : 2733
Age : 48
Localisation : CHTX
Date d'inscription : 10/06/2009

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyLun 10 Aoû - 0:59

[Rachel] a écrit:
Stef, c'est toi la grand mere avec le 'transistor' lol

C'est vrai que moi aussi je revois quelques moments meme si j'en ai eu très peu des commes ça avec mes grands parents...sauf que pour moi les draps sentaient 'le vieux' lol et la cuisine n'était pas trop a mon gout!
Rire Rire Rire Rire

En fait, je ne rappelais pas du "transistor"..
Mais j'ai dormi pour la 1ère fois chez mes grand-parents
depuis le départ de mamie l'année dernière..
Et j'ai vu ce poste dans la salle de bain!!!!

Après, les draps, et tout le reste..
Tout y est..
Et oui, je fais parti de "vieilles"!!!!







33 ans.... J'suis un dinosaure!!!!!!
On en a rit d'ailleurs aujourd'hui!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyMar 11 Aoû - 22:25

C'est long et mal écrit, mais si il y a une petite chance que ça provoque à qui que ce soit le sourire en coin que j'ai eu en l'écrivant, il vaut la peine d'être mis là. Il date d'il y a plusieurs jours, je me suis souvenu d'une année.
______________________
Il n’a pas peur du ridicule, parce que ce dernier ne tue pas. Il a un bob et des lunettes de soleil, des chaussures ouvertes, un short long. Non, on n’est pas tous comme ça, mais un peu quand même, sur certains points, qu’on l’admette ou non, on est tous des touristes.

Ca commence par des bagages à faire, sans rien oublier (impossible, toujours, même un truc pas important). Les vacances faites pour se reposer rappelons le, commencent par une journée speed avec une liste de choses à faire. Une fois le tout empaqueté et la maison fermée (on a vérifié trois fois), on est parti.
Quand on part en vacances on se lève tôt et on pique du nez dans la voiture.
On a trop froid, plus tard on aura trop chaud, on écoute la radio, puis finalement non. On discute, on s’interroge sur des plaques d’immatriculations, on regarde les autres conducteurs en se disant qu’on n’aime pas cette nouvelle voiture.
Sur la route, on fait des pauses dans des stations services pour les raisons qu’on connaît. Lieux d’échanges, on voit d’autres touristes tout à fait repérables, en se croisant on sourit. Sur le parking, il y a une armada de breaks avec ou sans porte-vélo, des voiture familiales armées jusqu’au coffre de toit, sans parler des camping-cars aux manœuvres douteuses.
A l’intérieur, les personnes aux gilets fermés jusqu’en haut et aux cernes sous les yeux sont nos alter-egos. A l’exception des touristes qui veulent persuader le monde et surtout eux-mêmes, qu’ils sont vraiment en vacances. Ainsi, le quadragénaire du Nord Pas de Calais qui part pour Aix en Provence est en bermuda et en tongs depuis Lille. On mélange les accents, on se moque gentiment de celui des autres, et on repart. Les voyages on trouve ça long, on a demandé « quand est ce qu’on arrive ? », en regardant les panneaux sur l’autoroute, où l’on constate avec angoisse que le nom de l’endroit où l’on va ne figure toujours pas.
Arrivée, on trouve ça beau, l’excitation est à son comble, conquête de l’Inconnu. On déballe tout en disant « tu sais ce qu’on aurait pu emmener… ». On se dit que ce n’est pas grave. De toute façon, si dans le convoie vacancier dans lequel on se trouve il y a une présence féminine, on est équipé pour trois mois alors que l’on ne part que pour 15 jours.

Pendant son séjour, le touriste visite des endroits que tout le monde veut voir.
Dans ces endroits touristiques on tombe sur des gens qui parlent des tas de langues. Il y a un troupeau asiatique, les nordiques sans crème solaire qui virent homard et on à mal pour eux, les anglais et leur accent terrible, le tout correspond à un bourdonnement international pour nos tympans. Ca fait parti du décor. D’ailleurs depuis la création des audio guides c’est encore plus drôle. Etre touriste dans des endroits comme ça, c’est une variation de voyelles, il y a des « aah » des « oooh » d’étonnement, d’admiration, et pour ça personne n’a besoin de traduction.
On visite de villes c’est sympa, on trouve un tas de choses originales, on se fait plaisir et on cherche une terrasse à midi en faisant toujours de grands sourires au serveur, pour les raisons que vous savez. Vers la fin de la journée on a plus de pieds, on est content de voir sa voiture pointer le bout de son aile gauche au bout d’une rue. On s’assoit en pensant déjà à la douche et à la veillé qu’on va s’improviser le soir et en disant « Ben il fait chaud la dedans » (inaliénable cette remarque et pourtant tellement constructive…). On discute sur la banquette arrière, on se marre pour quelque chose avant de se brûler avec la boucle de la ceinture en retenant un juron.
Au milieu de tous les voyageurs dans les lieux touristiques, il y a celui qui se dit intéressé en regardant sa montre, on ne sait pas si il a faim, s’il s’est levé du pied gauche ou si il a juste perdu à pile ou face avec sa femme pour savoir quelle serait l’activité de la journée (la pièce de la femme est toujours truqué mais ça c’est un autre problème).
On prend des photos. On s’en fiche de savoir que les cartes postales vendues elles ne sont pas trop chères, elles sont belles, nettes, luminosité extra, au couché du soleil où à la pleine lune au choix. Non. Le touriste il veut sa photo floue et à contre jour à lui qui sera montré à sa belle sœur en rentrant.
Je ne sais pas si vous écoutez les gens qui vous racontent leurs vacances, mais on à tous dans notre entourage, un ami qui est pour ainsi dire un peu grande gueule, assis dans un fauteuil les jambes croisées, look décontracte et bronzé il est fier. Il a gardé ses tongs, ça doit être une question de crédibilité. Tout à coup l’Histoire c’est sa spécialité, la Géo il est trop fort, et Picasso il le connaît par cœur, tout ça c’est son domaine. Etrange, quand on sait que quand il voit rappliquer une émission de Stéphane Bern il zappe. Bref, il raconte ses aventures, Indiana Jones des bacs à sables, il commente ses photos, successions d’exploits. Exemple: escalade de 247 marches pour monter en haut de la tour qu’on voit là (oui parce que le touriste il compte les marches quand il y en a beaucoup). Il te dit comment il ne s’est pas fait avoir par le serveur d’une terrasse (« la TVA je m’en fous ») il explique qu’il a fait du sport (pédalo), ce qu’il ne fait jamais d’habitude. Il te surplombe du haut de ses 247 marches et il adore ça. Si ça peut lui faire plaisir…

On est pas tous comme ça, il y a ceux qui sont réellement intéressés qui font les choses avec simplicité, qui ont un programme du tonnerre pour dire le soir « je suis crevé mais c’était génial », curieux de tout, ils voient ce qui n’est pas forcément classé monument historique et ils trouvent ça tout aussi beau. Ceux qui voient leurs vacances comme un ensemble de petits bonheurs qu’on apprécie ensemble. Ils réapprennent à aimer des trucs tout bêtes comme un paysage, ça se surprend à regarder les étoiles sur la terrasse, il fait froid mais ce n’est pas grave. Ca se couche tard et ça se lève tôt, avec un son différent, des cloches, des tourterelles qui font « ouhouhouwouhou » (arrêtez de sourire bêtement, vous savez de quoi je parle…). Ces personnes c’est vous et puis c’est moi, je suppose. Le but ce n’est pas d’en mettre plein la vue en rentrant (ou avec modération), mais juste de passer un super moment avec des gens qu’on aime. Les vacances c’est une grosse parenthèse, dans laquelle on veut se voir changé et reboosté en rentrant. On ne fait rien comme à l’ordinaire, entre amis on s’essaye à de nouvelles activités, tout et n’importe quoi, le pédalo, la ballade en barque, le kayak, l’acrobranche, les bracelets brésiliens. On se crée des souvenirs, on ne se casse pas la tête à trouver précisément la marque de margarine habituelle, une autre fera partie du dépaysement.

On se souviendra du karaoké organisé au camping, avec la fille qui a repris « My heart will go on », reprise qui évoquait un peu un crash, cela dit nous on n’aurait pas osé le faire. On fait semblant d’hésiter à se lancer, on se donne des coups de coudes mutuels en disant « tu ne veux pas y aller ? ». Bon c’est vrai on à l’air bête là, en short sous les lampions avec nos tongs encore un peu mouillée de l’eau de la piscine et nos rires trop forts. On est comme tout le monde et pourtant étrangement détachées de tous le reste.
Vacanciers, on choisi nos cartes postales en comptant sur ses doigts combien il en faut. Celle de trop sera envoyée à une personne qu’on ne voit jamais, son prénom à été tiré au sort. On achète nos timbres, on prend son stylo, il y a celles avec lesquelles on veut plaire, et celles qu’on écrit comme ça, « vite fait », où ce n’est même pas deux phrases. Je ne sais pas vous, mais moi je trouve que les cartes postales c’est toujours trop petit, trop étroit, on a une envie de raconter notre vie à quelqu’un et on doit se contenter d’un truc qui nous paraît toujours trop banal, pour dire à cette personne combien elle nous manque. En plus, on a eu beau s’appliquer en l’écrivant, quand on relève la tête on se dit que ça fait sale, trop petit, de travers ou pas assez lisible…bref. De toute façon elle finira accroché quelque part, face paysage, ou à la poubelle, on suppose, on ne sait pas.

Les vacances ça a une fin, toujours un peu triste, on est content de s’entendre dire qu’on a bronzé, on regarde nos photos, on les montre, on raconte et on écoute avec intérêt le récit de celles des autres. On a peut être pris des adresses de ces amis de vacances qu’on ne revoit jamais mais ce n’est pas grave.
On a un coup de cafard en passant la porte d’entrée et en même temps une remarque que l’on se fait en souriant, du genre « Home Sweet Home». On regarde une photo souvenir, vous savez, "la" photo souvenir. On sourit à chaque fois qu'on la voit, jusqu'à la prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Maëlle
Mega Fan
Mega Fan
Maëlle


Nombre de messages : 483
Age : 32
Date d'inscription : 08/04/2008

[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 EmptyMar 11 Aoû - 22:28

Le marché, pour jouer les prolongations du thème (eh oui, c'était des vacances pluvieuses...fallait pas me laisser seule avec mes yeux et un stylo)
________________________________________________


Fini Leclerc (ou presque), on se met à encourager l’artisanat. Quand on est touriste, on se sent d’humeur clean, bio, on déambule comme si comparer le prix des abricots c’était un truc qu’on faisait toutes les semaines.

Il y a le stand du monsieur qui vend des serviettes Bob Marley, Johnny, sans oublier Flipper le dauphin, des sacs, des bracelets. Toujours très souriant, très souvent noir, tous les produits sont « made in china ». Il sourit beaucoup, tu te demandes s’il ne s’ennuie pas un peu.

Pas loin on trouvera le stand pour enfants, royaumes des jouets qui tiennent trois jours, scène des caprices tous rouges et des parents qui craquent. Moi ça m’évoque l’enfant espagnol qui retient sa respiration dans Astérix. Bref. On se dit ça en ayant grandi, mais on à tous bavé devant ces jouets fabriqués à Taïwan. Il y a les fusils qui tirent des ventouses, les épées en plastique, pourquoi tant de haine quand on peut avoir un tube plein de liquide pour faire des bulles ? Ca n’a pas plus d’utilité mais c’est plus beau. Moi ça me fait rêver les bulles suivi des sourires enfantins. Je m’égards. Il y a les ballons accrochés à une raquette, avec le recule on trouve ça drôlement bête comme jeu. Les 101 dalmatiens et Simba ont été remplacés par Dora l’exploratrice au milieu de ces couleurs criardes. Il est moche leur rose. Dans un coin on peut voir la liquidation des stocks, avec Némo, Dori, et Buzz l’éclair, trois articles qui se battent en duel. On prend un coup de vieux. Juste derrière soi, une fille de 6 ans qui demandent « Cékissa ? ». Blasphème. Vers le ringard, et au-delà…
J’oubli les fils pour scoubidous, l’antistress fluo, les feutres magiques…un panache de couleurs qui fait sourire, avec les souvenirs de nos propres souhaits, nostalgie quand tu nous tiens.
J’oublie un article, mais je ne sais même pas comment vous le décrire. C’est le « dessin poilu »...non, arrêtez de rire, je ne sais pas comment ça s’appelle, ça s’appelle pas, ça se colorie…vous savez les panneaux de carton blanc, qui, avec des contours en velours noir représentent un tigre ou un autre animal, jadis ça représentait des personnages Disney, les Fables de La Fontaine, là encore une fois Dora a le monopole maintenant. Il y a une boîte de feutres offerte avec, on colorie en s’appliquant, c’est plus drôle parce que c’est doux. On le fait durer, nos parents nous arrêtent pour qu’on ne le finisse pas en une journée. Puis on veut l’accrocher, et ça perd ses poils. Il y a aussi toujours les irréductibles artisans, qui résistent encore et toujours à la domination du plastique en vendant des jeux en bois, que l’on trouve beaux mais que l’on n’achète jamais ou rarement. Comme beaucoup de choses d’ailleurs.
Sur les marchés, il y a des démos. Des mecs avec des micros qui vendent des parfums pour un prix plus que bas ou un mixer qui défie toute concurrence, dans les deux cas il y a toujours une meute féminine devant, prête à se persuader qu’elle fait une affaire. Il y a les faux tatouages que l’on exhibe l’air de rien après les avoir fait. On quitte le stand d’un air « quoi de plus normal » en disant « bon, on va où maintenant ? ». Sous nos airs de rien, nonchalant, on est fier comme c’est pas permis. C’est comme les tresses indiennes un peu plus loin, c’est pareil.

Dans les marchés il y a les le « coin bouffe », bon, « alimentaire » pour les frustrés. Encore une fois, les clichés se multiplient. Tu verras le vendeur de fruits et légumes qui pousse une gueulante toute la semaine pour convaincre l’humanité que ses melons c’est les meilleurs et les moins chers. Son alter ego est à peine deux stands plus loin, il essaye désespérément de crier plus fort, mais pour le vacancier de base, 50 centimes, ce n’est pas négligeable. La mine boudeuse, le dominé reprend confiance en lui à l’arrivée de clients qui goûtent en disant que celui-ci est meilleur. Il ne peut pas se priver de faire un sourire en coin à son collègue, l’arroseur arrosé, qui vu le regard, s’il le pouvait, lui ferait avalé en une seule fois la pastèque qu’il est en train d’emballer. Marché rime avec convivialité, c’est très clair.
Tu verras le boucher, le poissonnier, tout un folklore, avec les trucs traditionnels que l’on teste avec curiosité. Une chose qui me fascine moi, c’est les marchands d’olives. Qu’on aime ou pas c’est vachement beau, m’enfin bon ça ne regarde que moi.
Les poulets qui tournent. Ca c’est le stand qui nous à tous fait baver au moins une fois. En attendant de retrouver quelqu’un à la traine on les a regardés tourner. S’en est suivi la question du « qu’est ce qu’on mange ? ». La réponse « du poisson » en est d’autant plus fatale. Cela dit, on encourage les producteurs locaux, c’est vrai, ça console.

Les vendeurs sur les marchés ils ont des mécanismes, des réponses ou des phrases toutes faites. Exemple. On vous a chargé d’aller acheter une pastèque, vous avez du monde le soir même, bref, une petite pastèque. Bon. Vous payez, question : « Je vous l’emballe ? »…Vous avez une laitue dans un sachet accroché au poignet gauche (oui parce que les touristes ça a une façon toute particulière de porter les courses), avec le ticket de caisse tenu entre les lèvres, la monnaie dans une main, il y a plein de monde autour, on se marche sur les pieds, sur les chiens, ou sur les poussettes, c’est donc l’évidence même que de tenir une pastèque à bout de bras jusqu’à la voiture, avouez, vous adorez l’idée. « Non c’est pour consommer sur place, bougez pas je sors le couteau suisse ». On sourit en disant oui. Les gens sont aimables, c’est ce qui comptent, ils ont toujours l’air de bons vivants, les marchands, ils sont bronzés, ils ont l’air de respirer le bonheur, ça à l’air d’être le quotidien et le banal pour eux que de s’esclaffer devant des tomates séchées et du miel à la lavande. Nous on se sent parfois triste à côté, un peu trop pâles, un peu trop urbains, mais tout aussi capable d’enfiler un masque pour faire illusion. Ils doivent être comme tout le monde finalement, la preuve, au stand des nappes il y a le mec qui ne sait pas faire semblant, qui fait la gueule tout seul sur son tabouret en jouant avec son téléphone.
Je vais clore le thème en posant une question, et si vous avez une réponse à me donner je prends, parce que ça m’intrigue à chaque fois : Sur tous les marchés on voit un stand literie. Expliquez-moi comment on peut acheter un matelas, là, maintenant, au milieu des stands souvenirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Maëlle] Textes - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: [Maëlle] Textes   [Maëlle] Textes - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maëlle] Textes
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes textes
» Mes textes
» textes ...
» Mes textes
» Quelques textes pour une étoile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel d'Emmanuel Moire :: [Fan zone] :: Créations-
Sauter vers: