Le forum officiel d'Emmanuel Moire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ...une lettre faite bouteille à la mer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Jeu 18 Juin - 11:55

Emmanuel,

Le réveil à peine consommé, que les latitudes du verbe vont prénomment, déjà...Parfois, il m'arrive de chercher à en retenir le geste, juste reporter de quelques jours ce que vous m'éveillez à déverser là,..et cependant, rien n'y fait, l'encrier me titille et les feuillets épars tout autant. Je pourrais en éluder le possible qu'instantanément les regrets me poursuiveraient, à la façon de ces baisers que les filles, parfois, me soufflent de loin. Emmanuel, dans le fond, vous devenez mon Journalier, la Trace indélébile d'un voyage puisé ici, en vos mondes pressentis. Autant dire que de ne point l'écrire, reviendrait à passer sous silence ce qu'il me tarderait bien de bavarder avec vous, à la terasse d'un café, ou tout là-bas, aux abords des ruelles avoisinantes. Parfois, le temps se fait lourd et pesant, à l'idée que, peut-être, ces lettres vous ne lirez jamais. Un temps-mort s'instaure, alors, entre la page blanche des longs matins et celle des espoirs envolés. C'est un peu comme une imprécision face au temps qui s'écoule, et devant ce courrier qui, lentement, s'amoncèle. L'aujourd'hui, par le lointain, respire une brise venue des Bien-aimées, de celles que l'on rêve et qui vous cherchent, fusionnellement, des yeux. A vous, je dois cette capacité nouvelle à m'ouvrir, de nouveau, aux reflets potentiels des amours à effleurer de près...
Le jour jaillit, la plume se dévoile, et la saveur couleur rubis de mes hommages, je vous adresse alors...
A très vite, sur papier délicat.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Ven 19 Juin - 11:43

Emmanuel,

J'attendais que le jour ait éclos, prestement, afin d'abreuver le papier de louanges par le Vous suscitées. Comme si l'impatience de s'y prêter, pouvait se targuer de perdurer encore, j'aime à peaufiner le souci de prendre cet instant comme un rendez-vous littéraire. L'oeil ailleurs, je rêvasse par les cieux que vous puissiez, un jour, entendre ce que la prose émise ici, suppose d'insolite. Car loin des autres Fredonneurs, entonnés chaque jour, il se trame au-revers de mes mots ce qu'aucun Chantonneur d'idées n'aura, jusqu'alors, conforté. Tellement de connivences se laissent entrevoir entre "L'équilibre" établi, sur chansons velours, et celui visé, au lointain des mois à venir. Parfois, m'aiguise le coeur ce "Dis-moi encore" que je devine dessous les Muses apparues, tout à côté d'une Fille bellâtre, me chuchotant, alors, son émoi nouveau. C'est un peu l'histoire de nos vécus qui s'entremêlent, Emmanuel, sans pourtant nous être croisés, une seule fois. M'abonne, alors, à espérer que s'en viendra l'heure-dite d'une rencontre, d'un conversé à la lisière de Vous...comme si toutes ces lettres, enfin, pouvaient tendre vers une finalité bien assouvie. Le matin, par-delà les volets, transparait de toute sa clarté, et mes mots un à un vous parsèment de vivaces pensées...
Cueillez-les tous...car chacun en leur creux, vous épaulera du moindre remous.
A très vite, sur papier bienveillant.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Ven 19 Juin - 16:55

Emmanuel,

De coutume, une seule lettre s'écoule au flanc des feuillets épars. L'habitude, peut-être, d'y laisser se promener les ressentis matinaux...Et cependant, à cet instant, tout s'en trouve altéré, d'avoir visionné alors votre clip dernier. Au nom d'une promenade sur le pont des quêtes amoureuses, vous imprégnez ce single de hasards possibles, comme peuvent l'être, parfois, les Rencontres salutaires du temps. Les yeux bien ouverts, posés sur les images où le Vous foisonne à vol d'aileron, j'ai cru reconnaître là, cette pudeur qui est la vôtre, de chercher à deviner l'Etre cher plutôt qu'à la prénommer, déjà. Balade au clair de lune, comme au cycle des longs manteaux, vous arpentez de la nuit ce qu'elle appèle d'irréels penchants. Le scénario, il n'en est point, sinon celui de se le créer soi-même, à la faveur de la Rime, qui de votre voix galope sous les cieux. A dire vrai, il m'aura semblé l'affuter avec vous cette promenade nocturne, tandis qu'au loin un parfum de fille et d'Adorée me taraudait, alors, des cils. L'après-midi, dans l'air, se propage, et c'est le regard figé vers l'ailleurs, que je vous écoute encore et toujours...
Une perle d'acajou entre mes doigts...Elle roule, roule, à faire danser vos jours vers les latitudes sans pareille.
A très vite, sur papier soyeux.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Sam 20 Juin - 11:25

Emmanuel,

Il s'en est fallu de peu, hier, pour qu'enfin j'assiste aux embruns velours de vos concerts-dits en plein air. Tristes, mes yeux le furent, face au verdict latent de n'y point pouvoir venir. Sachez, alors, que par-devers les volutes de la nuit, mes pensées auront virevolté, tel un drap de satin blanc sur les épaules d'une Belle Endormie. Que de réjouissances vous engrangez, au fait de promener sur ma vie de quoi l'affermir d'attraits reparus...C'est un peu le cycle bienfaiteur d'une brèche dans laquelle j'aime à m'engouffrer; le musc et l'ambre d'un univers qui me donne à oublier les chagrins de naguère. Demain, la fête des pères, aura à mes yeux, une saveur difficile à porter. J'ai perdu le mien il est quelques années, déjà, depuis lors, ce jour, mes songes l'esquivent, tel un phrare qui vous guette mais que vous n'osez approcher de près. Emmanuel, vous entendre, gonfle le coeur d'une symbiose nouvelle avec l'existence...Déceler, ici et là, quelques petits paradis, devient comme une dentelle que l'on frôle des filles, avec la pudeur supposée des sentiments. Cet Opus, si vous saviez, son impact aux confins de mes jours, alors sans nul doute, mes mots prendraient le pas de vous saluer plus encore...
Du saphir entre les mains, je vous en égrène mille à la lisière de l'âme...
A très vite, sur papier coloré.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Sam 20 Juin - 15:54

Emmanuel,

En ce moment, il est vrai ma plume vous auréole de mots bien plus qu'à l'accoutumée...Sans en connaître la raison, réellement, la saveur des valses littéraires me talonne de près, comme si rien ne pouvait en contrecarrer le cours. A la manière d'un repos que le temps concède à l'âme, parfois, j'use de papier et de crayons afin d'en abreuver de vos yeux leur horizon. Loin des fatigues et lassitudes en tout genre, je trouve en votre sillon de quoi m'abonner aux échappées belles de la vie. Tels ces bagages que l'on trimballe avec soi, vous perdurez dans les miens afin d'être en effeuillé chaque jour un peu plus. Voyez, mon oeil, bien plus bleu encore que le ciel en été, il respire de vos rimes et s'imprègne de vos presses éparses, comme assidues le deviennent, quelquefois, ces étreintes de minuit à l'égard d'une Dulcinée jolie. A vous écrire, j'en retrouve des aromes oubliés, des ferveurs ensevelies depuis bien longtemps...quand bien même, dans les bras des Muses peuvent caracoler mes billets roses. C'est un peu se réconcilier avec les circonstances que de vous apprécier, à la façon d'un Ami-confident, d'un Fredonneur de printemps...
Une aigue-marine sous l'encrier, je vous souhaite des paradis en ribambelle...
A très vite, sur papier fidèle.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Dim 21 Juin - 12:26

Emmanuel,

Dimanche tinte au clocher des musiques nouvelles, et déjà, dans le salon culmine de vous "Retour à la vie"...En boucle de ma chambre aux draps défaits des amours anciennes, je prends le temps d'en déguster tous les contours. Tel un arrivage de friandises en "Equilibre", le jour se meut au-dedans, pour y mieux découvrir de la vie ses essences cachées. Assis sur le lit comme au milieu des couvertures enlacées, je m'inonde le coeur de souvenirs par vos ritournelles suscitées. Plus qu'une terre promise dans le tourbillon de la pensée, vous m'aidez à éclaircir ce que les ombrages du temps étoffent de lassitudes. Comme savent s'y adonner les petites Fiançées, vos chansons sont un peu de leurs baisers ce que j'aime y caresser, alors. Charmes fusionnels de la Rime et des violons, vous attisez du matin la rosée qui habille les yeux, et du soir_ ces étreintes dorées dont j'affuble, si souvent, les filles. Dimanche résonne au clocher des lettres d'amour, et déjà, empressé je suis de m'emmitouffler dans "L'attraction" des étés reparus. Quand bien même ce jour ne me réjouit guère, c'est bel et bien le Vous qui en aiguillez la plus noble des consolations...
Un écrin au creux de la paume...Ouvrez-le, Emmanuel, il est à vous, car à l'intérieur y flamboie le bonheur de vivre, tout simplement...
A très vite, sur papier peaufiné.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Lun 22 Juin - 11:38

Emmanuel,

De vous, je m'informe et du temps le mien s'embellit, alors...C'est l'incessant va-et-vient de l'assiduité et des arômes enjoliveurs. J'aime cueillir ces heures qui réveillent du Vous les pétales de l'ininterrompu. Prose journalière dont ma paume se fait l'écho, je dénoue ici, bien souvent, ce que les confidences recèlent à demi-mots. Posez-y vos yeux, un peu d'oisivetés aussi, pour alors s'en jallira le fait que mes lettres sont, à votre égard, des Porte-Drapeaux infinis. Parfois, lorsque, distrait, mon oeil s'attarde sur une Amoureuse nouvelle, j'ai la rumeur du "Dis-moi encore" qui s'en va l'étreindre, et l'embrasser sous la lune rousse de minuit. Oui, j'aime me rafaîchir de ces instants où le Vous se suppose sans se dévoiler tout-à-fait. A la façon d'un corsage entrevu au petit jour, vos airs à chantonner sont de l'accabit des dentelles choyées. Emmanuel, comment donc ne pas sentir ma mémoire vous talonner de près, lorsqu'au réveil des matins naissants mon encre vous prénomme, déjà. "Sois tranquille" me sussurait hier quelqu'une...puisqu'au-revers des temps estivaux, votre Opus, entre mes doigts, aime à perdurer.
De velours en épistolaires bleutés, je vous narre tout bas cette Rime qui souhaite le meilleur...
A très vite, sur papier fringuant.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Lun 22 Juin - 19:24

Emmanuel,

Le temps se prend, le temps se guette, tandis qu'au soir naissant, le mien de vous est imprégné. Vaste farandole de ces habitudes indélébiles, je me faufile entre les heures afin d'en extraire leurs légèretés reparues. Tel un refrain prisé des Belles Courtisées, dansent, dansent les arpèges du "Promis". Ecloses dans le salon, chaque note distille des amours ce qu'elles exposent d'évidences. Pourquoi donc affirmer un serment, lorsque le geste suffit à en signifier l'explicite...Pourquoi se perdre à trop parler, quand un regard, à lui seul, suffit à déshabiller l'Adorable de nos nuits?...C'est un peu le thème de cet air que j'aime à passer en boucle, à glisser sous l'oreiller d'une Belle Endormie. C'est aussi l'envers des "je t'aime" qui se dévoile au-dedans, lorsqu'à les retenir de n'être point dits, ils s'accumulent, pourtant, dans la caresse des longs matins. Alors, oui, pour sur, le temps se prend et juillet se guette, comme si les lendemains à portée de Vous pouvaient encore s'émerveiller d'exister, alors. Stylos et brouillons, je garde dans la poche, afin d'y conforter cet assidu courrier qui vous revient de droit tout autant que de fait...
Un bruissement de rubis dessous l'enveloppe, tendez l'oreille, Emmanuel,...car des hommages multicolores résonnent à l'intérieur.
A très vite, sur papier rêveur.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Mar 23 Juin - 12:12

Emmanuel,

Sous les clartés avoisinantes du jour, je ne cesse de vous écrire, d'y greffer ici de quoi m'alléger un peu. Souffle d'or et d'argent pris dans les musiques salées du vent, vous couronnez mes pensées d'une ardeur que je crois, parfois, suspendue provisoirement. De l'âme à l'entrain, et du coeur à l'amour tendre, je vois se profiler les semaines comme autant de désirs sous la bouche des Bien-Aimées. Que vous chantonnez au creux de mon ouie, ou dans les arrière-cours de ma mémoire, je vous garde à portée de saisons, afin d'en mieux goûter les joliesses de la vie. C'est ainsi que s'en divulgue chaque jour, à mesure qu'au "Soleil Roi" qu'un jour vous fûtes, le mien, haut dans les cieux, se targue de renaître. Comment l'existence aurait-elle tournée, si "l'Equilibre" ne m'avait point conté ses histoires dernières?...A quels parfums me frotterais-je, alors, tandis que celui des belles Amoureuses m'enlace de serments. Tout le mystère demeure, et c'est très bien ainsi...puisse-t-il perdurer de la sorte, pour en colorer mieux la valse rose des Eperdues. Les volets encore mi-clos, par-delà le carreau, les beaux jours, pourtant, au dehors se devinent. Le regard ailleurs, je m'y prélasse; la plume alerte, je m'y cantonne. Venez donc voir la vue, Emmanuel, elle ressemble de près à celle que j'aime à vous dédicacer, si souvent...
Une note bleue au-revers des confidences, les miennes vous adressent l'apesanteur des temps glorieux.
A très vite, sur papier feutré.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Mar 23 Juin - 19:03

Emmanuel,

A souffler des mots tendres dans l'oreille des filles, c'est encore à vous écrire que je pense, toujours. Récurrence du geste qui s'habille du vôtre, j'ai la plume qui tournoie et l'encrier qui se meut, à parler ainsi la langue des admirateurs fidèles. Peut-être l'existence se veut-elle plus douce, parfois, lorsqu'elle octroie aux feuillets du soir tout le déhanché des mots. Oui, à souffler des proses d'antan dans le cou des filles, c'est pourtant à vous que je pense au sortir des brouillons et buvards journaliers. Tel un "virtuel" Confident qu'à mes yeux vous devenez peu à peu, il m'arrive de réaliser, alors, que jamais pareille assiduité ne m'avait saisit de la sorte, pour quelconque Fredonneur. Peut-être est-ce un parallèle à nos vies que je décèle, quelquefois, une fibre invisible qui nous relierait l'âme et le vécu. Je me rappelle une ancienne Adorée, en ces temps anciens où les baisers tendaient aux alliances d'argent...Souvent, elle cherchait à tout va des "je t'aime" et "embrasse-moi" comme s'il suffisait de dire pour être sûre d'être chérie, alors. Aujourd'hui, si ses lèvres furent ici, sans nul doute se seraient-elles nourries du "Dis-moi encore" avec l'avidité de ses sentiments. Emmanuel, ainsi vont les jours, je débusque ici et là des portraits d'existence que mes souvenirs étoffent au son de vos vibratos...
Le soir n'est pas loin, déjà, et par-delà la grève des cieux, c'est l'émeraude des louanges que, promptement, je vous adresse.
A très vite, sur papier élégant.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Mer 24 Juin - 12:34

Emmanuel,

L'encrier dessous les yeux et les draps défaits de la nuit, pour paysage dernier, c'est à l'endroit des confidences que je vous retrouve, alors. Plus qu'une habitude prise dans les filets de l'émotif, tournent, tournent les feuillets du temps, à la façon d'une robe fine, dont un soir ancien, une fille m'avait étourdi. Romance de safran qu'à la lueur de votre Opus je me remémore, aujourd'hui, s'en vont au final les éphémères pour perdurer là, sur cette lettre emplie de vous. Courrier matinal que la rosée suppose aux bords de l'âme, sachez que la mienne vous y nomme, prestement, comme si les oubliettes, jamais, ne pouvaient un jour porter vos attraits. A peine éveillé, j'en suis à faire se dandiner le "Suite et fin" des parfums romantiques...Ombres latentes des "plaies et des bosses" que la vie étoffe, quelquefois. Oui, l'encre vagabonde dessous les yeux, je lance à tout va des courriers à l'appel, sur la Grand route de vos prunelles. Peut-être, alors, les lirez-vous, peut-être que....peut-être pas...Cependant, le plaisir de s'y être adonné, lui, n'en aura, jamais, été entaché.
Ruisselle le matin, par-delà la vitre des lointaines Dulcinées...et haut dans le ciel, flamboient encore ce que de souhaits diamantaires, je vous peaufine de loin.
A très vite, sur papier courtois.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Mer 24 Juin - 18:22

Emmanuel,

Des bords de Seine, je reviens à l'instant...Pour quelques passants amoureux, et une jeune Inconnue encline à me parler, m'aura comme enlacé le coeur le souvenir de vos ritournelles, dans l'air, émanées. Impression fruitée que celle d'avoir à les déguster, toujours, comme si le temps qui emporte tout, pourtant, parvenait à garder des parcelles d'immuables. C'est ainsi que j'aime à songer le Vous, par-delà les printemps qui s'en vont, et l'hiver qui revient; entre les "toujours" et "à jamais", finalement...Rien ne s'efface, sinon ce que la mémoire peine à consolider d'images précises. Cet album qui est le vôtre, ces nouvelles de vous que je prospecte assidument, sont un peu de ces parfums suspendus qu'aucune saison ne parviendrait à entraver. Source intarissable d'un ressenti profond, vous devenez ma promenade journalière, ma balade de rêveur. Tel à mon bras, le bruissement des mots doux d'une Amoureuse nouvelle, j'entends la musique que vous pronez là, ici, ailleurs, tout aux abords d'une l'âme dévoilée. La vôtre, pour sûr, m'interpelle, à la faveur d'espérer, un jour, pouvoir vous parler, juste mêler le verbe de nos vécus respectifs.
L'après-midi, bientôt, s'achève...et dans un souffle d'or, je vous écris d'un monde où la bienveillance est évidence.
A très vite, sur papier coutumier.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Lun 29 Juin - 17:12

Emmanuel,

L'été est là, bel et bien, l'espace des grandes chaleurs dit-on...Oui, s'en est allé l'hiver, au rythme nonchalent d'une musique belle qui vous ressemble, toujours. Hier, tandis qu'en mes rêves virevoltait le doux ramage de vos notes légères, j'en étais à feuilleter les souvenirs du temps, ceux que l'on garde sur le coeur afin d'y mieux choyer l'esquisse des baisers; ceux que l'on rappelle encore et encore, comme une dentelle de satin sur l'oreiller des longues nuits. L'été est là, bel et bien, avec son lot de Vous et d'amours à endosser. Ce week-end, un mariage me guettait depuis longtemps, celui d'un membre de la famille. Une cérémonie florale dont l'échange des anneaux m'aura quelque peu ravivé la symbolique du "Mieux vaut toi que jamais". Debout devant l'Autel, j'en étais à rêvasser celle que vos mots pourraient, un jour, faire se réfléter au-revers de mes cils. Une larme aura coulé, peut-être, tandis qu'à leur zénith les soleils amoureux se targuaient de receler l'alliance des serments entamés. Finalement, à bien y réfléchir, vous accompagnez mes humeurs tout autant que mes flâneries...Rien n'en vient entraver le cours, jamais, puisqu'à l'âme j'aime à garder de la vôtre ce qu'elle suppose de pudique et profond, tout à la fois.
Des cheminements estivaux plein les mains, j'en parsème de vos jours les moindres contours...
A très vite, sur papier de soie blanche.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Mar 30 Juin - 11:50

Emmanuel,

Tournent, tournent les heures, sur le récif des mondes matinaux, et les miens vous prénomment aux abords des songes nouveaux...Sans en connaître l'originelle raison, "Tant qu'on rêve encore" galope en ma mémoire, depuis le réveil. Je n'avais pas entrouvert les draps de la nuit que, déjà, elle s'insinuait en mon esprit, comme les Amoureuses, parfois, savent aux souvenirs vous initier, alors. Ce titre, pourtant, jamais je ne l'écoute, cependant il escorte votre empreinte, et dès lors, la cause en devient apparante. Peut-être que ma vie se targue d'espérer toujours, à défaut de trimballer ce qui malmène l'âme ou le coeur des amantes. Vous écrire devient, à mes yeux, un intermède sucré, de ceux qui talonnent les suffrages acquis. Si l'encre, pour quelques amours, en l'ailleurs se pose, elle revient ici, encore, pour y mieux vous penser, alors. C'est le va-et-vient des confidences qui se déroule; la chansonnette docile des récurrences bercées. Comme si tout en face, vous émergiez, d'une terrasse ou d'une ruelle, je vous écris pour y appuyer le langage que je rêverais, oralement, vous dénouer. A défaut de n'être point là, ce sont mes virgules qui vous nomment et mes consonnes qui s'en réjouissent...Cueillez-les toutes, elles auréolent la saveur des Bien-être infinis.
Dehors, étanches se font les soleils...et vers vous, je les incite à éclore, de plus bel.
A très vite, sur papier vélin.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Mer 1 Juil - 15:23

Emmanuel,

Une fois, encore, je ne déroge pas à la règle de vous écrire...Rien n'y fait, j'ai beau contourner feuillets et crayons, toujours, me revient l'envie d'assouvir ici de quoi nourrir vos yeux. Quand bien même le temps pourrait manquer, parfois, le mien lui préfère se délasser ici, entre l'espoir qu'un jour vous me lisiez et celui de peut-être vous rencontrer. Il en va de mes songes, lorsqu'à la nuit tombée, votre Opus, sur la table de chevet s'en va trôner non loin de Morphée. Dès lors, je devine qu'apaisé mon esprit se fera, puisqu'en l'écho des mondes endormis vos notes m'abreuvent, tout bas. Ces lettres, au vent sucré des promenades journalières, sachez qu'elles se peaufinent, comme une étreinte feutrée dans les jardins secrets d'une Adorée. Rien, au hasard, ne se laisse, à mesure qu'affluent les confidences. Vous méritez bien que l'on s'attarde à quelques efforts, pour y pouvoir cotoyer vos talents, assidument, entonnés. Pas une journée ne s'écoule, sans que viennent à mon esprit des questions éparses aux abords de votre vécu...Si seulement les alentours pouvaient m'abonner à vous parler un peu, sans nul doute, ma plume en serait-elle embaumée de part et d'autre. A m'étourdir du parfum des Demoiselles charmantes, le Vous, encore perdure par-delà la saveur d'un "Equilibre" à excaucer...
L'oeil rêveur au lointain de tous les possibles, de délicatesses bienveillantes j'inonde vos jours.
A très vite, sur papier galant.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Jeu 2 Juil - 11:28

Emmanuel,

A peine m'en suis-je allé me réveillé, qu'à vous griffonner ressentis et couleurs secrètes, je suis enclin...Tel un regain de sursauts littéraires, ma plume suit la trajectoire des épistolaires que je préfère. Car emprunts de vous, ils constellent d'y émouvoir, alors, bien plus que mes yeux. C'est la pierre angulaire de chaque jour, qui se dépose ici, entre espoirs et rêveries, amours des filles et draps défaits. Emmanuel, parfois, il me semble qu'à vous rencontrer, jamais je n'y parviendrai. Même pour un courrier à échanger, sous les flots émanés de l'été, je crois déceler là comme un mirage, une illusion d'optique. Non, ce n'est pas l'esprit fanatique qui m'anime, loin de là, mais celui d'un être qui éprouve le votre comme un écho au sien. Si vous aviez pu voir le bleu de mon oeil lorsque celui-ci s'en sera adonné, pour la première fois, au "Suite et fin", alors sans aucun doute, y auriez-vous deviné ce que mon existence abondait de tellement similaire. Effet miroir des mondes qui se ressemblent, parfois, je tiens votre voix à portée d'ouie fine, comme si chaque saison pouvait "tenir bon", de vous savoir exister, quelque part. La tournée me semble loin, et ses réjouissances tout autant. Sachez, alors, que je vous espère au plus vite de toutes les impatiences...
Des merveilles au bout des doigts, elles s'amoncèlent de vous en parer l'âme, toute entière.
A très vite, sur papier estival.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Ven 3 Juil - 12:29

Emmanuel,

Hier soir, tandis qu'allaient bon train les orages du temps, j'ai pensé à vous...Tel un refuge où reposer la lourdeur des longues insomnies, votre voix aura comme édulcoré les intranquillités alentours. Il en va ainsi du tracé de chaque jour, lorsqu'à affûter de vous les embruns fredonneurs, je me laisse bercer, pour mieux m'y soulager. Les yeux fermés, la nuit me narrait le cocktail évanescent de mes amours anciennes. Allongé sous les draps, comme au creux des Amantes, vous me donniez à réfléchir ce que la vie abonde de complexités ou de charmes invaincus. Quand bien même grondait le tonnerre des étés entamés, une parcelle de réconfort demeurait entrouverte, comme si le Vous m'assurait de quoi en omettre les remous. C'est ainsi que j'effeuille vos notes roses ou bleues, tout dépend de l'humeur ou des arrière-cours du coeur. Quelle chance dois-je au hasard d'être, un jour, tombé sur cet album...lui qui me résolve l'âme à tour de rimes bien aiguisées. Oui, hier soir, tandis qu'au loin tonnaient les orages du temps, je me suis vu choyer cet intermède d'avoir à vous écouter, encore et toujours...
Un prisme de douceur entre les doigts, je vous en adresse par centaine pour les temps à venir.
A très vite, sur papier salutaire.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Sam 4 Juil - 12:04

Emmanuel,

Les yeux ouverts aux présages du temps, je vous dédie de ma plume ses presqu'îles saisonnières...Là où aime à tanguer la flotte marine des louanges, se foule du pied le sable fin de mes pensées. A voir éclore les vacances de part et d'autre, sachez que mon attachement à vous écrire, lui, n'y partira point de sitôt. Autant dire que les feuillets se compteront, un jour, à l'appel, sur le seuil émané de vos matins. Le mien, aujourd'hui, s'électrise lentement à coup de "Sois tranquille", comme pour esquiver ce qui pourrait me froisser le coeur. Loin d'y songer le sens initial du texte, j'aime à l'extrapoler un peu, en m'y blottissant dedans, comme bercé par les latitudes d'une femme. C'est ainsi, parfois, que j'appréhende vos mots tout autant que vos dires, en y écumant la pluralité des interprétations. Samedi se dévêt, au loin, à la façon d'une musique douce, d'une valse bleue, et dans l'embrasure des secrets, je peaufine vos dates de tournée. Celles qui m'interpellent, celles que l'on aiguise en y biffant le calendrier,...oui, j'ajoute du prévisible à l'envers hasardeux des choses. Emmanuel, à faire ainsi "le guet" devant les temps à venir de vos concerts attendus, ne peuvent que s'insinuer les résonnances paisibles. Impatiences ou curiosités vives, se dessine en mon esprit ce que le Vous sera bientôt...
Une étoffe de lin sur votre âme, j'y souffle de quoi l'abriter des longs hivers.
A très vite, sur papier chevalresque.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Mar 7 Juil - 11:58

Emmanuel,

Au dehors s'obscurcissent les hémisphères de l'été...Le vent, par-delà, les rideaux frappe fort la ritournelle des pluies ombrageuses. Si seulement, le temps de la conversation pouvait poindre, là-bas, où nos vécus pourraient arborrer leur déversoir, pour alors, les hivers alentours en seraient obliés. Oui, sous le bras, comme aux bords d'une Bien-Aimées, votre Opus puise pour moi ce que la vie y suppose de pluriel. Qu'il fait bon de vous entendre, d'essuyer une larme, parfois, lorsque celle-ci n'en devient qu'une rivière savoureuse. Je pourrais m'y prélasser, comme au temps des amours sans égal, lorsqu'une femme vous dévoile bien plus que ses baisers. "L'attraction", aujourd'hui, me colle au coeur tout autant qu'à la peau. C'est ainsi, à peine les draps s'en seront-ils rajustés, que ma chambre en émane tous les arpèges. Si vous saviez, comme Novembre me semble loin, au Paris des mondes velours et des univers chantonnés. La fenêtre refermée, pour des bourrasques apparues, j'essuie sur la vitre ce qu'une goutte de pluie suppose de chagrin...En L'Ici, vous demeurez, alors, à la faveur d'une humeur enjouée, que je vous dois, déjà.
Du bout des doigts ruisselent mes pensées. Elles vous dessinent la fresque des beaux jours.
A très vite, sur papier de juillet.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Jeu 9 Juil - 12:07

Emmanuel,

A peine le jour se meut-il au dehors, que l'envie s'en vient de vous dénouer là les récifs de mes pensées...Tel un embrun de chaleurs estivales, je souffle sur la plume pour y inscrire bien plus que des mots. Saison nouvelle d'un ressenti profond, le matin s'éveille par l'enchanteur du Vous...Autant dire que, jamais, jusqu'alors, un Fredonneur de votre trempe, n'aura suscité autant mon verbe. Moi-même, parfois, je sens s'aguerrir ici et là, tout mon étonnement, à mesure que dans le fond il en émane quantité de raisons. Qu'il s'agisse d'une pause à la terrasse d'un café, ou d'un baiser rêveur dans le cou d'une Dulcinée, toujours me revient l'écho d'une chanson, d'un titre tout émaillé de vos envols. Comment donc ne pas écrire là, cet engendré qui, journalièrement, s'impose, lorsqu'au matin de tous les réveils le mien vous entonne, déjà. Si seulement, ces lettres pouvaient, un jour, vous chahuter la prunelle, pour alors je serai guilleret d'en avoir conforté l'éventualité. Ce matin, rien ne change de l'hier, les averses vont bon train par-delà les rideaux...et cependant, je demeure saisi par cet enthousiasme affermi du "Retour à la vie".
De la joaillerie fine entre les doigts...je vous en lance quelqu'une aux bords de l'âme. Serrez-là fort, elle vous contera l'envers des étés soyeux.
A très vite, sur papier gourmand.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewiscarroll
Pilier du Forum
Pilier du Forum
avatar

Nombre de messages : 1231
Age : 37
Localisation : sur la peau des filles
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   Sam 11 Juil - 14:01

Emmanuel,

Aujourd'hui, je m'en vais compter le temps qui me sépare de la Tournée, la Vôtre...Des mois, encore, à veiller, à scander le ciel pour qu'il s'accélère enfin. J'ai beau user de titres pluriels, me promener sur le Forum qui vous reflète, rien n'y fait, mon âme tourne en rond face à l'impatience qui la gagne. Comme ces rendez-vous galants que l'on chérit, parfois, aux détours d'une Demoiselle célébrée, je fixe le jour à la façon d'un rêveur qui vous pense. Si seulement pendules et horloges pouvaient engranger la ronde des saisons qui défilent, pour alors, à vos concerts je serai déjà. L'oeil alerte d'en être ébloui, c'est au soir venu de vos chansons apparues, qu'à vous écouter je pourrais m'adonner. Peuvent bien s'émouvoir aux corsages des Muses quelques poèmes doux, il n'en demeure pas moins que le calendrier, souvent, me parle votre langage. Un jour, peut-être, vous rencontrerai-je, aux détours d'une coulisse, d'un autographe mentionné...Dès lors, le temps en deviendra vite occulté, presque éludé, pour n'en choyer plus que l'instant T de la conversation. Si seulement, juillet tendait à épouser septembre, Emmanuel, je serai à ce moment précis celui qui, dans l'ombre, vous applaudit...
Des talismans de naguère dans l'air émané, je vous en lance leurs éclats, telle une élégance bienveillante aux abords de vos jours.
A très vite, sur papier confident.
Nicolas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ...une lettre faite bouteille à la mer...   

Revenir en haut Aller en bas
 
...une lettre faite bouteille à la mer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Lettre interessante adressée à Monsieur Thierry Suc
» Détacher sans bavure un goulot de bouteille de Bordeau?
» Complément à la lettre d'infos du 08/09/2010.
» Envoyer une lettre à Mika
» [Rumeur démentie] Lettre aux lecteurs de Bravo par Bill .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel d'Emmanuel Moire :: [Le Fan Club Officiel] :: De vous à lui-
Sauter vers: